1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Genèse 13 et 19 : Sur quoi fixons nous notre regard ?

Genèse 13 et 19 : Sur quoi fixons nous notre regard ?

Comment abordons-nous cette nouvelle année ? Notre regard, notre manière de la considérer sont déterminants (et cela, certainement même au-delà des évènements qui la marqueront) ; vers quoi, vers qui notre regard est-il tourné ? Quelqu’un remarquait : « On avance du côté où l’on fixe les regards » ; que la direction soit bonne… ou non.

Abraham, Lot et sa femme ont manifesté 3 regards différents ; 3 regards sur la vie, sur Dieu. Nous allons nous arrêter sur ce qu’ils ont été pour chacun et sur les conséquences.

Continuer la lecture…

Editorial : « Faites-le vous-même »

Le « faites-le vous-même » ou « do it yourself » en anglais (DIY), est très répandu. On peut tout faire par soi-même : réparer sa voiture, monter des meubles : tous les conseils vont avec le matériel pour monter sans encombres ; on n’a pas besoin d’aide, on s’en sortira, c’est sûr! Mais il reste à la fin en général une pièce : il faut démonter à nouveau et recommencer

Le « do it yourself » sans Dieu est aussi très répandu. Je peux me débrouiller tout seul, je n’ai pas besoin de Dieu. C’est ce que pensent beaucoup de personnes. La grande majorité ? Moi ? Certainement, oui, parce que je me sens suffisamment capable pour faire face à beaucoup de situations.

Et, en effet, quand il n’y a pas de difficulté particulière, tout se passe bien. Mais on est prêt à reprocher à Dieu de ne pas être intervenu quand on est écrasé par les difficultés…

Il est possible d’aborder cette nouvelle année en pensant que nous pourrons gérer les différentes circonstances avec nos propres forces. Mais l’humilité nous fait prendre conscience que nous devrions nous en remettre à Dieu.

« Compte sur Dieu ; il agira ! » (Psaume 37v5)

C’est une certitude pour cette année nouvelle encore. La confiance en Dieu est certainement le moyen pour le voir agir en notre faveur.

Jean-Ruben

Jacques 1v2-18 : La victoire dans les épreuves est en Jésus-Christ

La victoire dans les épreuves

Nous pouvons aborder la Bible comme un ensemble de règles qui nous indiqueraient ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. Mais certainement, Dieu nous parle autrement : il part de ce qui est vécu et il arrive à ce qu’on peut vivre. L’apôtre Paul écrit à ces chrétiens de Corinthe qui connaissent des disfonctionnements graves, des erreurs doctrinales importantes. Que fait Paul ? Il parle de ce qu’il a vécu, des épreuves qu’il a connues et de la manière dont il les a traversées. Il décrit une approche globale de la vie ; il ne se laisse pas aveugler par la ronce qui cache tout le reste.

Jacques (le frère de Jésus) parle de la même réalité : il n’est pas déconnecté de la réalité mais il connaît les épreuves des chrétiens à qui il écrit, et il leur adresse dans ce cadre-là des encouragements. Cette vision est capitale, certainement, pour nous aussi. Nous allons nous arrêter sur les différents aspects de cette approche globale que Paul et Jacques décrivent en introduction de leurs lettres.

Lecture : 2 Corinthiens 1v3-11, Jacques 1v2-18
Continuer la lecture…

Jean 20v19-21, Actes 2v1-8 : Les transformations par le Saint-Esprit

Les transformations par le Saint-Esprit

Il y a près de 20 siècles survenait un évènement qui a bouleversé des milliers de personnes et par la suite une bonne partie de la société. La transformation qui s’en est suivie a été extraordinaire ! Un fait abstrait, qu’on ne pouvait toucher (la venue du Saint-Esprit) a eu des répercussions concrètes chez ceux qui acceptaient de vivre pour Dieu.

Mais si nous parlons de ce que Dieu a fait il y a si longtemps, c’est parce qu’il veut continuer à l’accomplir aujourd’hui. Mais a-t-on besoin d’être transformé… ? Quelles ont été ces transformations ?

Continuer la lecture…

Jacques 1v21-25 : Tout est dans l’application

Les jeunes, vous avez tous (presque) des smartphones ou rêvez d’en avoir un. Sur ces machines, on télécharge des tas d’applications, elles sont gratuites ou pas mais beaucoup ne servent pas à grand-chose ou prennent beaucoup trop de place. Mais il y a aussi des applications utiles. Certaines nous permettent de faire nos courses, de voir combien de calories nous perdons dans la journée, d’autres nous rappellent notre agenda. Mais elles ne feront pas les choses à notre place.

Dans la vie il a y a aussi des applications utiles, d’autres le sont moins et certaines sont nuisibles, dévoreuses et qui paralysent notre vie.

Nous croyons que la Bible est faite pour être mise en application. Et même plus, elle devient vraiment incroyable lorsqu’elle est crue et mise en pratique parce qu’elle est la Parole de Dieu… Nous parlons si souvent sur la Bible et nous en savons beaucoup (pour certains d’entre nous pour ne rien exagérer) mais avons-nous compris à quoi cela nous sert ? Est-ce seulement pour y plonger nos regards ou est-ce pour mettre en pratique ? Jacques, le frère de Jésus invitait ses auditeurs à mettre en pratique.

Continuer la lecture…

Matthieu 5v21-48 : L’effet « papillon »

Attention à l'effet papillon dans le domaine spirituel

Prévoir… Que sera cette année ? Ah… si nous pouvions connaître ce que seront les événements que nous traverserons, nous agirions en conséquence. Nous envions peut-être les météorologues qui savent prévoir ; cela arrive que leurs prévisions se réalisent précisément… Mais il y a malgré leurs connaissances un seuil de prévisibilité ; la science se sait faillible et limitée : les pronostics du temps à venir sont aléatoires non pas tellement à cause des mauvaises connaissances des phénomènes physiques (les vents, les nuages, la pression atmosphérique,…) mais surtout à cause de l’effet « papillon » : les découvertes les plus sûres peuvent être chamboulées ; la plus petite variation au bout du système peut avoir des conséquences énormes à l’autre bout. Jean-Claude et Elisabeth Ribes, les auteurs de cette théorie de l’effet papillon, affirmaient que les battements d’aile d’un papillon au Sénégal peuvent entraîner plus tard des changements climatiques… aux Caraïbes. Et ça, c’est impossible à maîtriser.

Continuer la lecture…

Job 34v32 : Ce que je ne vois pas encore, montre-le-moi

Job Bible 34v32 : Ce que je ne vois pas encore, montre-le-moi

Nous sommes face à l’incertitude de la rentrée ; que sera cette nouvelle étape quant à nos études, notre vie d’Eglise, sur le plan personnel ? Arrêtons-nous ce matin sur une parole qu’Elihu dit à Job en s’adressant à Dieu : « Ce que je ne vois pas encore, montre-le-moi » (Job 34v32).

Le contexte : Job est accablé, malgré sa vie qu’il estime sans péché grave ; et il ne comprend pas pourquoi il subit autant d’épreuves. En face, 4 amis qui s’escriment à lui faire admettre que s’il vit cela, c’est qu’il a lourdement péché. Ce qui est dur, c’est que les 2 camps ont raison : Dieu peut affirmer à Satan « Il n’y a personne comme lui : c’est un homme intègre et droit ; il craint Dieu et se détourne du mal » ; les amis ont raison également, il manquait à Job encore une dimension à sa connaissance de Dieu et de lui-même.

Avant d’aborder 2 domaines essentiels, nous allons voir la raison de cette demande que nous pouvons nous aussi faire à Dieu : « Ce que je ne vois pas encore, montre-le-moi ».

Continuer la lecture…