1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Romains 10v14 : Héros ou héraults de l’évangile ?

Heros et Héraults de l'évangile

Ne vous est il jamais arrivé de vous prendre pour un héros ? Je dirais plus n’avez-vous jamais rêvé de vivre une vie extraordinaire ? Bien sûr tout le monde n’a pas cette ambition là cependant il est vraiment intéressant de voir à quel point notre société a besoin de héros.

L’homme, depuis son plus jeune âge, veut s’identifier à une personne mythique, une super créature qui n’a pas peur de braver les pires dangers pour faire le bien dans ce monde. Il est intéressant de noter que ces héros la plupart du temps voire dans quasiment tous les cas sont voués à faire le bien et à sauver l’humanité des pires chaos.

Lecture : Romains 10v9-16

Quand nous sommes jeunes il s’agit de personnes totalement imaginaires sorties tout droit des comics américains comme Superman, Spider Man, Batman ou les Power Rangers… Pour d’autres un peu plus âgés il s’agit de Luke Skywalker (noter le nom celui qui marche sur les étoiles) et puis plus tard il s’agit de Néo le héros du film Matrix avec toutes ses allusions eschatologiques (sur la fin des temps) et bibliques qui a marqué tout une génération et qui a eu un succès assez inattendu.

Mais pour notre monde adulte, les héros ne sont plus les mêmes ou en tout cas ils ne disent pas leur nom. Les héros de notre siècle sont les champions de la réussite sociale, des gens qui sont des exemples en tout cas en façade de ce qui représente aujourd’hui un idéal…

Réussir Sa vie à tout prix et si possible le plus vite possible!

Nous sommes tous sensibles à cet idéal. La preuve en est notre système qui pousse nos jeunes à aller toujours plus loin dans les études pour décrocher un métier en vogue et tout de suite bien payé alors que des tas de métiers manuels et peut être moins rémunérateurs sont laissés de côté et manquent de main d’œuvre.

Pourquoi notre société a-t-elle besoin de héros ?

Peut être s’agit il là du reste d’espérance qui se balade quelque part dans la conscience de l’homme. Une sorte de constat subconscient que la réalité dans laquelle nous vivons n’est qu’une sorte de train lancé à grande vitesse sans chauffeur vers une destination qui pour l’instant nous est inconnue.

J’aime bien prendre cette image pour définir le monde dans lequel nous vivons : Celle d’un réacteur atomique comme il en existe dans les centrales nucléaires comme celle de Tchernobyl et qui a échappé à tout contrôle détruisant tout sur son passage et s’enfonçant inexorablement dans le sol. On sait qu’il va finir par toucher le noyau de la terre et tous nous détruire mais on continue à l’alimenter pour ne pas qu’il nous explose à la figure. C’est une sorte de réaction en chaîne qu’on ne peut plus arrêter mais qu’on est obligés d’entretenir pour qu’elle n’explose pas tout de suite.

Sur le plan économique

L’orientation économique et sociale de nos pays ne ressemble-t-elle pas à cette situation désespérée ? Une économie vouée à l’enrichissement des plus aisés et au détriment des plus pauvres ne ressemble-t-elle pas à cette image ?

Notre société cache derrière ses soucis de chômage de croissance économique et de rentabilité un grand mal être. En effet comment concilier paix sécurité avec rentabilité libéralisation sauvage et égoïsme économique ?

Quelqu’un me disait : « une entreprise n’est pas faite pour entretenir des gens, elle est faite pour progresser et faire du bénéfice ». J’étais choqué par cette affirmation mais je dus me rendre à l’évidence qu’il avait raison. Dans le système économique que nous nous sommes construit, gagner de l’argent devient une fin en soi mais où est l’homme dans tout cela ? Le travail est il fait pour l’homme ou l’homme est il fait pour le travail ? Mais là je m’égare et je sors un peu du sujet que j’avais abordé au début.

Sur le plan politique

Quelles que soient les raisons, économiques, sociales, familiales, morales, éthiques… l’homme a conscience de ce qui ne va pas et cherche désespérément une solution politique ou économique une potion miracle qui serait la solution à tout.

Nos héros politiques ne se battent-ils pas pour rassembler derrière eux le plus grand nombre de personnes en rivalisant de propositions différentes pour donner l’illusion qu’ils sont la solution au problème. Qui croit encore dans la politique en France pour résoudre les problèmes ? Dans ma génération ils sont très peu nombreux. On se demande, vu le manque d’imagination de certains d’entre eux, si nos classes dirigeantes y croient encore.

L’homme sait aussi qu’il lui faut un héros !

Ainsi que l’homme a la connaissance dans son cœur de ce qui est bon et mauvais comme le dit Romains 2v14-15, de la même manière l’homme sait aussi qu’il lui faut un héros.

Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l’oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour. »

Romains 2v14-15

De tous temps et à chaque génération correspond ses héros parce que sans héros il n’y a pas d’espoir et aucun ne peut échapper à la réalité qui est gravée elle aussi dans le fond de notre conscience c’est-à-dire que ce monde est perdu et que si personne ne nous sauve nous sommes nous aussi perdus. Notre vie dans ce contexte n’a plus de sens et n’a été créée par rien ni personne. Quelle que soit la force de caractère de telle ou telle personne, elle ne peut échapper dans sa vie, à un moment ou un autre, même inconsciemment à cette terreur d’être seul face à ses actes et sa mort.

Ce héros que tous cherchent dans leur vie c’est Jésus

Mais tous le rejettent car ce Jésus que la Bible nous propose est un anti-héros. Nous voudrions quelqu’un d’extraordinaire et de spectaculaire de fort de puissant doué de super pouvoirs. Mais les témoins de Sa venue nous dépeignent quelqu’un, doué de super pouvoirs, fort et puissant mais aussi humble car Il n’utilisait pas ses pouvoirs sans raisons valables, doux car Il nous demandait d’aimer nos ennemis, un homme semblable aux autres mais Il était Dieu extraordinaire et spectaculaire mais aussi patient et miséricordieux à la fois.

Finalement il est si miséricordieux qu’Il s’est fait homme et s’est laissé crucifier à notre place. Les juifs de l’époque qui rejetèrent Jésus ressemblaient tellement à nos contemporains. Eux non plus n’attendaient pas un héros comme celui-ci pour sauver Israël.

Qui fera connaître ce héros au monde ?

Pour revenir à notre passage (Romains 10v9-16), je voudrais attirer votre attention sur ce que dit Paul. En fait Paul exhorte ceux qui ont reconnu le héros Jésus comme leur sauveur personnel, le seul qui puisse sauver cette humanité perdue. Qui fera connaître ce héros si ce n’est chacun d’entre nous qui le connaissons ?

Au verset 13 il nous donne sa certitude c’est que « quiconque invoquera Son nom sera sauvé ». Il ne parle pas de quelques uns, il parle de quiconque. Mais si personne ne le connaît personne ne pourra invoquer Son nom. Si nous ne faisons pas cet effort de témoigner dans nos vies de ce qu’a fait ce héros pour nous, qui donc pourra l’invoquer au temps de la détresse quand il n’y a plus d’espoir et quand le tourbillon de notre société ne nous laisse entrevoir que des lendemains qui déchantent.

A qui pourra-t-il se révéler si nous ne parlons pas à ceux qui nous entourent du seul qui puisse les sauver et leur donner un espoir et la joie, dans ce monde qui court à sa perte. Chacun court à droite et à gauche pour s’enrichir et se fabriquer un monde de sécurité sur un coussin financier douillet n’hésitant pas pour cela à écraser ses congénères.

Vous savez ce qui se passe quand un bateau coule ! Plusieurs d’entre nous ont vu le film Titanic. Il n’y a plus personne qui compte. Chacun est prêt à tout pour sauver sa peau et c’est quelque part ce qui se passe dans notre monde.

Soyons des héraults: messagers de la bonne nouvelle

Mais nous, nous n’avons pas besoin de nous comporter de cette manière là n’est ce pas ? Nous avons un héros dont nous savons qu’au-delà de la mort, Il peut nous relever et nous sauver de ce qui nous attend tous si nous ne mettons pas notre espérance en Lui.

Mais alors s’il n’y a pas de prédicateurs personne pour témoigner qui pourra être sauvé ? Ne serons nous pas responsables de ne pas avoir prêché la bonne nouvelle ? Dieu Lui dans son immense amour ne regarde pas à notre indignité ou notre manque de courage. Regardons plutôt cette citation :

« Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix. De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles »

Esaïe 52

Oui mes chers amis voilà comment Dieu nous voit. Il nous voit comme des héros, des messagers de la bonne nouvelle du moins si nous sommes porteurs de ce message dans notre vie ou notre témoignage quotidien, Il nous trouve beaux dans cette tâche.

Lorsque je fais de l’évangélisation, il m’arrive pour me donner du courage de me rappeler ce passage. Paul cite ce passage d’Esaïe 52 en l’appliquant aux témoins de la bonne nouvelle. Mais lorsque nous lisons cette vision prophétique, ce passage décrit plutôt Jésus en prélude à la vision prophétique de son sacrifice qui est dans Esaïe 53.

C’est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom; C’est pourquoi il saura, en ce jour, Que c’est moi qui parle: me voici! Qu’ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie le salut! De celui qui dit à Sion: ton Dieu règne!

Esaïe 52,6-7

Finalement l’interprétation de Paul en Romains est justifiée. Si le Seigneur voit les élus comme bons et purs c’est au travers de Jésus et grâce à Son sacrifice afin que personne ne se glorifie. Si Esaïe inspiré par Dieu nous décrit la beauté des pieds du messager de la bonne nouvelle et du salut pour tous les peuples, c’est parce que Dieu nous voit ainsi au travers de Jésus. Comme des héros car habités par le héros de toute éternité.

Il n’y a pas de héros sans sacrifice et sans épreuve

La vision d’Esaïe nous décrit qu’Il marche au dessus des montagnes qui représentent les difficultés de notre vie les forteresses de ce monde déchu. Il marche au dessus de tout cela pour dire à Sion ton Dieu règne… Oui rien ne peut L’arrêter car Il est Dieu et Il a vaincu le monde. Aucun obstacle n’est trop grand pour Lui.

Voilà un encouragement pour ceux qui passent par des moments difficiles. Lui est passé par les mêmes moments et il les a vaincus. Bien sûr cela n’enlève rien aux difficultés du quotidien mais ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas de héros sans sacrifice et sans épreuve.

C’est au creuset de l’épreuve que sont forgés les personnalités les plus solides et la foi la plus forte. En devenant adulte, on apprend que les véritables héros, les personnes qui ont eu de grandes destinées dans l’histoire sont des personnes qui ont connu l’épreuve du feu dans leur vie et qui en sont sorties. Abraham a connu la patience, Jacob la fuite et l’exploitation, Joseph l’abandon par les siens et l’esclavage, Moïse a traversé le désert, David a connu la fuite, Job la souffrance.

N’ayons pas peur dans cette mission soyons des hérauts.

Que tous ces héros de la foi soient pour nous un encouragement à persévérer dans l’épreuve pour nous rapprocher toujours plus du Dieu vivant. C’est avec l’aide de Dieu que nous devons continuer à compter en sachant que nulle épreuve n’est inutile et que notre Dieu est Le seul qui puisse changer le mal en bien pour notre croissance spirituelle.

Ainsi, donc, parfois les circonstances de notre vie qu’elles soient bonnes ou mauvaises peuvent nous amener à oublier ou fuir notre mission. Si nous regardons à Lui nous verrons que si parfois il est difficile d’apporter la bonne nouvelle dans ce monde, nous sommes les héros de l’Eternel, parce que Jésus Christ vit en nous et nous pousse à l’exploit. N’ayons pas peur dans cette mission soyons des hérauts.

Ne sortez pas avec précipitation, Ne partez pas en fuyant; Car l’Eternel ira devant vous, Et le Dieu d’Israël fermera votre marche.

Esaïe 52,12

Amen. Message prêché par Etienne Rudolph, le 28 Août 2005 (mis à jour en mars 2019)

Pour approfondir le sujet :

Faites passer le message ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *