1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Luc 15v11-32 : Parabole des 2 fils ou l’amour immérité du Père

Luc 15 : Le fils prodigue, le frère aîné et le Père (parabole de Jésus)

Qu’est-ce qui sous-tend notre relation avec Dieu (ou son absence de relation) ? Vivre avec Dieu est une bonne chose, mais Dieu voit au-delà ; et dans la parabole des 2 fils (souvent appelée parabole du fils prodigue ou de l’enfant prodigue) , Jésus parle des motivations de chacun. Ces motivations ont des conséquences différentes.
Ces 2 hommes sont au bénéfice du père ; mais leurs motivations les ont conduits ailleurs que là où le père le souhaitait et loin de ce à quoi eux-mêmes aspiraient. D’habitude, on oppose les 2 frères. Mais en fait, ils ont des points communs ; dans les conséquences négatives surtout.

Lecture : Evangile de Luc 15v11-32

Continuer la lecture…

Mieux comprendre la Bible

Mieux comprendre la Bible

Quelques fois, la Bible est bien difficile à comprendre ! Pourquoi ? Il arrive que ce soit parce qu’elle est dérangeante… Alors, on ne veut pas la comprendre. Quelqu’un disait que, ce qui le gênait dans la Bible, ce n’était pas tant ce qu’il ne comprenait pas mais bien plutôt ce qui était clair…

Sur certains points, la difficulté de compréhension est évidente ; les chrétiens ont alors des interprétations différentes sur un même texte. Nous voulons rester humbles face à ces textes. Mais la difficulté de compréhension est liée à plusieurs facteurs ; et cette difficulté peut s’estomper grâce aux découvertes archéologiques, linguistiques ; elles peuvent éclairer les ombres et permettre de mieux cerner la culture de l’époque où a été écrite la Bible.

Continuer la lecture…

Jean 15v5 : « Sans moi vous ne pouvez rien faire » dit Jésus

« Sans moi vous ne pouvez rien faire » dit Jésus

Jésus dit dans évangile de Jean au chapitre 15 « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire« . Quelle affirmation percutante de la part de Jésus ! Cela semble, à l’évidence, contraire à tout raisonnement logique et raisonnable. Jésus ne verrait-il qu’une partie de la question ? Aurait-il une vue tellement partielle ? Serait-il présomptueux au point qu’il affirmerait que rien ne se fait en dehors de lui ?

Et pour nous qui croyons en lui, cette affirmation anéantit-elle notre responsabilité et notre action ? La réponse à cette affirmation de Jésus ne coule pas de source, mais elle est trop affirmative pour être balayée d’un revers du raisonnement.

Continuer la lecture…

Pépita, Steinberg et Zinzendorf autour de la croix.

La croix : Crucifixion de Jésus Christ !

Steinberg pouvait être satisfait : il venait de recevoir une commande qui allait lui procurer un bon salaire ! Steinberg était peintre à Düsseldorf, en Allemagne, il y a 300 ans. Cette commande était faite par une Eglise pour orner le maitre-autel. Le sujet du tableau commandé était la crucifixion de Jésus.

Oh, Steinberg n’était pas croyant, mais il connaissait bien ce récit. Il se mit au travail sérieusement et au bout de plusieurs semaines, le tableau était terminé.

Continuer la lecture…

L’église locale, lieu de bénédiction – Psaume 133, Matthieu 18v19-20

perles de rosée

Pour certains d’entre nous – les moins jeunes – la vie dans l’église locale relevait surtout du devoir ; ne pas aller au culte, cela ne se faisait pas ! Pour la génération actuelle, on se dit « chrétien mais pas pratiquant » ; l’individualisme fait penser que l’on n’a pas besoin des autres : d’accord, il y a la foi en Dieu, mais aussi les loisirs, le repos, mais aussi, négativement, les difficultés de relations ; et on est mieux seul…

Or, Dieu nous a appelés à vivre avec lui… dans le cadre de la vie de l’Eglise. « Un homme seul est en mauvaise compagnie » (Paul Valéry)… Il y a un réel danger quand on oublie l’importance de la vie avec les autres.

Par mon engagement personnel avec Dieu, je découvre la vie avec lui et il m’intègre alors à son corps qui est l’Eglise (pas catholique ou protestante, mais sa famille). Et cela se vit sur le plan local. Et quand on vit cette dimension, l’église locale devient un lieu de bénédiction, c’est-à-dire l’endroit où Dieu accorde sa grâce tout particulièrement. D’accord, il l’accorde même si l’on est seul, parce que c’est sa présence qui est essentielle. Et pourtant, ce matin, nous allons nous arrêter sur des passages de la Bible où Dieu insiste sur la réunion des enfants de Dieu comme lieu de bénédictions. Quelles sont-elles ? Continuer la lecture…

Matthieu 25v21 : C’est bien, bon et fidèle serviteur !

C’est énervant de voir des enfants (mais s’il n’y avait qu’eux…) tellement rivés sur leur ordinateur qu’ils n’entendent même pas que le repas est prêt… Il n’y a plus que ça qui compte ! Et plus de perception pour le reste.

Mais il y a d’autres domaines qui font oublier la réalité future : on s’enferme dans le travail, la famille, les problèmes, les loisirs,… sans voir la réalité qui a une portée bien plus grande encore. Est-ce un refus inconscient ou… volontaire ?

Continuer la lecture…

Psaume 61v3 : Conduis-moi sur le rocher inaccessible

Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre

L’image de l’escalade d’un rocher a quelque chose d’excitant !… Depuis son fauteuil,… l’aventure est moins risquée. Drôle d’aventure que la vie : pour ce qui nous reste à parcourir, vu ce qui nous reste à gravir, l’ascension peut faire peur. Les difficultés sont là, multiples, imprévues. A certains moments, nous sommes devant un mur impossible à franchir. Nous pouvons même être coincés.

Dans la vie, cet aveu peut conduire au découragement. Chez le roi David, il conduit à l’attente en Dieu ; il fait monter un psaume de prière à celui qui l’a souvent délivré de voies infranchissables ou qui paraissaient sans issue. « Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre » (ou inaccessible, que je ne peux gravir, qui s’élève loin de moi). Reprenons à l’envers les 3 éléments de cette prière.
Continuer la lecture…

Jean 10v9 : Jésus, la porte ; la seule ?

Jésus dit "Je suis la porte"

Nous sommes aujourd’hui dans une société où l’on se retrouve comme le lapin à la fête de reconnaissance il y a quelques années : tout autour de lui, partout, il y a des portes avec derrière chacune une carotte (toutes plus magnifiques que les autres). Laquelle choisir… ? Le festin est partout… ou plutôt, derrière chaque porte, se trouve l’assurance de la casserole tôt ou tard.

Par quelle porte passer pour connaître dieu et posséder la vie éternelle ?

Continuer la lecture…

Editorial : Je crois ce que je vois…

Et facilement je peux tomber dans l’autosuffisance, et à force de nombrilisme, c’est l’orgueil qui me guette.

Il faut dire que ce n’est pas évident de dépasser mon horizon bien limité !

Et pourtant, je sais que cet univers existe au-delà de ce que je perçois. Cet univers, cette horloge qui a un Horloger…

En pensant à cette rentrée, aux nombreuses activités que je vais affronter, je voudrais bien voir au-delà de ma perception limitée (quoique je me demande si j’en ai bien envie…).

Pour celui qui accepte de dépasser sa vision des choses, la Bible nous parle de cet Horloger, le Dieu créateur de l’univers, qui a un plan pour chacun.

Il est extraordinaire de savoir que, dans l’univers, l’infiniment grand a les mêmes structures que l’infiniment petit, que rien n’est le fruit du hasard. Si Dieu s’occupe des galaxies, son plan pour nous autres, petits humains, est aussi sous son regard.

De quoi donner le vertige et en même temps remplir de confiance en ce Dieu qui est notre Père qui est dans les cieux : l’infiniment grand, Dieu, veut rejoindre l’infiniment petit, chacun de nous, à travers son amour.

« Ne crains rien, car je suis avec toi », dit l’Eternel (Es 41v10).

Seigneur, je crois en toi, je te crois. Et je sais que ta promesse est vraie : je l’ai vécue.

Jean-Ruben

Le mot du pasteur …

Bienvenu !

Au cœur de la ville d’Agen, nous nous réunissons pour découvrir qui est Dieu à travers la Bible, la Parole de Dieu. Notre désir est de vivre et de communiquer l’amour de Dieu et de grandir dans la foi en Jésus-Christ son Fils.

Nous nous appuyons sur la Bible, pour nous conduire et nous permettre de vivre ainsi dans une relation que nous voulons profonde autant avec Dieu, qu’avec les autres et qu’avec nous-mêmes.

Nos rencontres sont autant de moments conviviaux et souvent enrichissants. D’horizons divers, nous vivons celles-ci comme autant d’occasions pour recevoir et donner.

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre nouveau site ! Celui-ci  se veut être une fenêtre ouverte sur ce que nous sommes et faisons.

Nous serons heureux de vous accueillir à l’une ou l’autre de nos réunions.

Jean-Ruben Otge

Pasteur de l’église protestante évangélique méthodiste d’Agen