1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

L’arche d’alliance : le coffre de l’Alliance, symbole de la présence de Dieu

arche d'alliance

Le coffre de l’Alliance, construit du temps de Moïse, mesurait 1,15 m de long, sur 70 cm de large et 70 cm de haut. Il était fait d’acacia, recouvert extérieurement et intérieurement d’or. Le couvercle – le propitiatoire – était en or pur. Deux chérubins se tenaient face à face, les ailes déployés et la tête inclinée vers le coffre. De chaque côté, se trouvaient deux anneaux pour glisser les barres pour que les lévites le portent (Ex 25v10-22). A l’intérieur, se trouvaient les deux tables de la loi ; plus tard, les israélites y mirent un vase avec de la manne ainsi que le bâton d’Aaron qui avait fleuri (Hé 9v4). C’est l’arche d’alliance de Dieu avec son peuple.

Depuis le Sinaï, ce coffre allait devant le peuple hébreu. Quand la nuée s’arrêtait on montait le tabernacle et on  mettait le coffre dans le lieu très saint. Plus tard, le roi Salomon l’a mis dans le temple, construit sur le même principe que la tente (1 Rs 8v1-9). Puis on a perdu sa trace au VIème siècle av. JC avec Nébucanetsar quand il a détruit Jérusalem.

Ce coffre n’était qu’un meuble ; mais il était plutôt important ! Nous allons nous arrêter sur ce qu’il symbolisait et ensuite sur les conditions pour connaître les bénédictions liées à sa présence.

Continuer la lecture…

Ephésiens 4 : Les 4 piliers de la foi chrétienne

La foi chretienne se construit sur l'amour, la vérité, l'unité et la sainteté

Quelqu’un remarquait que le seul élément garanti 30 ans dans la construction des maisons, c’était l’emprunt souscrit par les acheteurs… Question solidité chez les humains que nous sommes, on peut se poser quelques questions. Et pourtant, Dieu nous donne la possibilité d’être stables, solides. Comment est-ce possible ? Paul parle, dans Ephésiens 4, des piliers de la foi chrétienne. 4 piliers un peu comme les 4 pieds d’une chaise : il est possible de rester assis sur une chaise à 1 pied (faut juste être un peu acrobate…), ou même à 2 ou 3 pieds ; malgré tout, c’est moins stable qu’une chaise sur ses 4 pieds ! C’est valable sur le plan individuel, de la vie dans un couple, ou dans une Eglise locale.

Nous découvrons dans ces beaux versets bibliques sur la foi chrétienne, les 4 piliers de la foi en Dieu dans la Bible : 1) la vérité (v5, 15) ; 2) l’amour (v2, 16) ; 3) l’unité (v3, 13) et 4) la sainteté (v12, 13, 17, 24).

Continuer la lecture…

Livre du Deutéronome : Dieu saint parle à son peuple

Soyez saints, car je suis saint !

Le livre du Deutéronome est une sorte de testament que Moïse laisse à un peuple qui va bientôt entrer dans le pays promis. C’est un testament à la fois spirituel et historique : spirituel parce qu’il précise à nouveau au peuple comment garder une communion optimale avec Dieu et historique, parce qu’il rappelle les origines de ce peuple.

Rappelons le contexte de l’époque. Nous ne sommes plus en présence du même peuple qui était sorti d’Egypte. Moïse avait devant lui les enfants de ce peuple-là. Rappelez-vous, ce peuple s’était révolté plusieurs fois, et tout particulièrement lors du retour des 12 espions. Et ceci les a conduits dans le désert pour 40 ans. Ceux qui avaient, à l’époque, 20 ans et plus sont tombés dans le désert comme Dieu l’avait annoncé. Nous voilà donc 40 ans plus tard avec un peuple dont les plus âgés avaient 59 ans maximum, excepté Moïse qui était dans 120ème année, Josué et Caleb qui étaient dans leur 80ème année.

Moïse prend du temps avec ce peuple jeune qui n’a que des souvenirs d’enfance. Certes, ces souvenirs peuvent être impressionnants et peuvent marquer un enfant à vie… pensons à l’esclavage en Egypte, à la sortie de ce pays, la traversée de la Mer Rouge, au Sinaï…, cependant, il est des souvenirs qu’il est bon de rappeler pour qu’ils ne soient pas idéalisés, transformés ou simplement oubliés ! Le Deutéronome est ainsi un rafraîchissement de la mémoire du peuple de Dieu. Cette mémoire tient également lieu – et c’est important – de base pour ce peuple qui va enfin entrer dans le pays promis.

Moïse, dans l’extrait que je vais lire, rappelle le fondement de ce peuple. C’est une sorte de trilogie du peuple de Dieu. Et je vous propose, ce matin, de voir cette trilogie d’un peu plus près ainsi que son rapport avec nous, peuple de Dieu d’aujourd’hui.

Continuer la lecture…