1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

De Babel à la Pentecôte : Dieu intervient !

De Babel à la Pentecôte : Dieu intervient !

Cela s’est passé il y a 1980 ans : les pèlerins étaient réunis à Jérusalem pour la deuxième fête de l’année juive, la fête des récoltes. Et là, à ce moment, ils entendent tout à coup parler dans leurs langues, eux ces étrangers venus à Jérusalem. Signe de la venue de l’Esprit de Dieu (à Pentecôte). Tandis que quelques milliers d’années auparavant, à Babylone, les hommes étaient aussi réunis. Et tout à coup, ils se mettent à parler de nombreuses langues différentes (à Babel). A partir de ce moment, ils se sont trouvés étrangers les uns des autres.

Lecture : Genèse 11v1-9 et Actes des Apôtres 2v1-13.

Voilà deux histoires dont les parallèles sont évidents, mais aussi dont les effets s’opposent. Deux histoires qui ne sont pas étrangères à notre situation actuelle.

Continuer la lecture…

1 Corinthiens 12v27-31 : Les dons de l’Esprit ? Ils équipent l’Eglise !

Les dons du Saint Esprit

Le Saint Esprit permet à chaque personne de naître à la vie de Dieu et donne à chacun, la capacité de vivre transformé (« Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi », Galates 5v22) ; à condition de se laisser contrôler par lui (« Soyez remplis de l’Esprit », Ephésiens 5v18), sans agir avec ses propres forces (Galates 5v16-21).

Mais Dieu désire, par l’action du Saint Esprit, faire plus encore ; et il le fait dans notre Eglise ! Même si nous ne mettons pas des mots derrière nos capacités ; mais la question est de le laisser pleinement agir, et pour cela il est bon de savoir ce qu’il veut faire, à savoir : il veut qualifier son Eglise. Le corps de Christ est semblable à une équipe de rugby (mais surtout pas à un joueur individuel de tennis de table ou de tennis…) où chaque équipier a une place et la victoire de cette équipe est toujours liée à l’ensemble de ses membres. Mais souvent, les joueurs jouent perso…, ou discutent sur le terrain (ou en dehors, comme les spectateurs) sans agir ; les piliers se prennent pour des ¾, certains se prennent pour l’arbitre, ou font leur propre règlement… Les joueurs sont les chrétiens, les spectateurs, c’est la société ; mais comment ne pas jouer à guichet fermé, seulement entre nous… ? Déjà, il nous faut avoir envie d’ouvrir les portes, et d’être à l’écoute de ce que la Parole de Dieu nous dit sur l’action du Saint Esprit dans l’Eglise.

Au-delà de ces problèmes, arrêtons-nous plus particulièrement sur notre vie sur le terrain : l’entraineur, Dieu, veut qualifier chacun : il accorde des dons spirituels – les dons de l’Esprit Saint.

Continuer la lecture…

Le Saint-Esprit : l’enseignement de Jésus et des apôtres

L'esprit Saint dans le Nouveau Testament

Qui est le Saint Esprit ? « Vous recevrez une puissance, le Saint Esprit descendra sur vous » (Actes des Apôtres 1v8) : les apôtres savaient que le Saint Esprit n’était pas qu’une théorie, une belle idée : il agit ! Mais pour connaître son œuvre, il faut savoir qui il est. Pour cela, il nous faut être à l’écoute de ce que nous dit la Parole de Dieu, pour ne pas aller au-delà, ou en deçà, pour ne pas faire de certaines expériences  la vérité selon Dieu.

Après avoir fait un survol de l’action du Saint Esprit dans l’Ancienne Alliance, nous allons voir comment le Nouveau Testament nous présente l’Esprit et comment cela se traduit dans la vie des hommes et des femmes qui se sont tournés vers le Seigneur.

Continuer la lecture…

Qui est Dieu le Saint Esprit dans l’ancien testament ?

Le Saint-Esprit dans l'ancien testament

Dès que nous essayons d’enfermer Dieu dans notre compréhension et selon notre pensée, nous risquons fort de faire un Dieu à notre image. C’est le problème de toutes les religions (et le nôtre aussi…?). Or, nous pouvons nous appuyer sur la Parole de Dieu. Pourquoi nous plus que les autres ? Parce que nous trouvons dans la Bible beaucoup d’arguments qui démontrent le fait que c’est Dieu qui a inspiré ce qui semble n’être qu’un livre humain. Nous sommes encore plus responsables que d’autres si nous méprisons ce que Dieu nous dit de lui-même dans sa Parole.

Je vous propose de nous arrêter pendant plusieurs dimanches sur Dieu le Saint Esprit. Ce point est essentiel dans la Bible et par voie de conséquence dans notre vie. Dans toute la Bible il nous est parlé du Saint Esprit. Ce ne peut pas être qu’une théorie, une doctrine : l’action du Saint Esprit est concrète. Heureusement, il agit quand même, au-delà de notre petite connaissance ! Et comme dans beaucoup de domaines de la foi, celui qui néglige ce que Dieu propose ne connaît pas son action.

Nous allons aborder ce sujet en 3 parties :

  1. En partant de ce qui est dit dans l’Ancien Testament sur le St-Esprit;
  2. Ensuite nous nous arrêterons sur l’enseignement de Jésus sur l’Esprit Saint;
  3. Nous poursuivrons en étudiant le message dans les épîtres et ce que cela implique pour notre vie.

Continuer la lecture…

Exode 20v20 : La crainte respectueuse de l’Eternel

A cause de l’évolution du langage, nous avons du mal à comprendre certains mots ; le mot « crainte » fait partie de ces mots dont nous tordons le sens biblique. Il a plusieurs notions : le premier qui nous vient à la pensée, c’est « la peur ». Or, dans la Bible, la crainte de Dieu est une notion essentielle de la vie ; il ne faut donc pas se tromper. On peut être chrétien et pourtant ne pas craindre Dieu de la bonne manière. Ce sera intéressant aussi de voir ce que la Bible dit quant aux conséquences de la crainte de l’Eternel.

Lectures Exode 20v20 ; Psaumes 112 ; Proverbes 1v7

Continuer la lecture…

Jean 20v19-21, Actes 2v1-8 : Les transformations par le Saint-Esprit

Les transformations par le Saint-Esprit

Il y a près de 20 siècles survenait un évènement qui a bouleversé des milliers de personnes et par la suite une bonne partie de la société. La transformation qui s’en est suivie a été extraordinaire ! Un fait abstrait, qu’on ne pouvait toucher (la venue du Saint-Esprit) a eu des répercussions concrètes chez ceux qui acceptaient de vivre pour Dieu.

Mais si nous parlons de ce que Dieu a fait il y a si longtemps, c’est parce qu’il veut continuer à l’accomplir aujourd’hui. Mais a-t-on besoin d’être transformé… ? Quelles ont été ces transformations ?

Continuer la lecture…

La fidélité : et la vie est solide.

Il y a des notions qui semblent de plus en plus échapper comme le sable entre les mains : la fidélité semble plus tenir de l’idéal (quoique…) et moins de la réalité. Et d’en parler peut sembler relever d’un rêve d’anciens combattants nostalgiques.

Certainement le problème ne date pas d’aujourd’hui : Salomon déjà constatait : « Beaucoup de gens proclament leur bonté ; mais un homme fidèle, qui le trouvera ? » (Proverbes 20).

Mais pourtant, nous croyons fermement que la fidélité est une condition pour un épanouissement vrai, profond ; et si Dieu en parle aussi souvent, c’est bien parce qu’elle est une dimension essentielle de la vie. Sans elle, c’est le chaos, tant au niveau de la vie avec Dieu que du couple, de la famille, du travail aussi ; c’est-à-dire dans tous les domaines.

Continuer la lecture…

Matthieu 5v17-20 : La Bible est-elle sans erreurs ?

La Bible est-elle sans erreurs ?

Cette semaine passée, j’ai pu affirmer à quelqu’un que si elle avait demandé pardon à Dieu sincèrement, la Bible disait que Dieu lui pardonnait ses péchés. Mais comment en être sûr si la Bible dans certains domaines n’est pas fiable ? Si elle contient des erreurs, comment être assuré que là où on ne peut pas vérifier, elle dit vrai ? S’il y a des erreurs, chacun peut définir où elles sont et faire sa propre cuisine doctrinale ; de quoi avoir une crise… de foi.

Voilà ce que nous croyons : la Parole de Dieu est la vérité et elle est fiable de A à Z, du commencement à la fin. Des théologiens évangéliques du monde entier, en 1974, dans la Déclaration de Lausanne, affirmaient : « Il n’y a point d’erreurs dans tout ce que la Bible affirme », ou encore dans la Déclaration de Chicago (en 1978) : « Aucun des enseignements de l’Ecriture ne contient la moindre erreur ». On parle alors d’inerrance biblique, ou d’infailibilité des textes de la Bible

Le message de toute la Bible nous conduit à conclure qu’elle est un livre vraiment différent des autres. Mais aujourd’hui (et cela est un courant depuis 3 siècles), cette affirmation est controversée ; et des émissions télévisées rejoignent certains courants au sein des différentes Eglises pour démolir l’affirmation que la Parole de Dieu est vraie, entièrement. Sur quels arguments nous appuyons-nous pour dire que la Bible est sans erreurs ?

Continuer la lecture…

Mieux comprendre la Bible

Mieux comprendre la Bible

Quelques fois, la Bible est bien difficile à comprendre ! Pourquoi ? Il arrive que ce soit parce qu’elle est dérangeante… Alors, on ne veut pas la comprendre. Quelqu’un disait que, ce qui le gênait dans la Bible, ce n’était pas tant ce qu’il ne comprenait pas mais bien plutôt ce qui était clair…

Sur certains points, la difficulté de compréhension est évidente ; les chrétiens ont alors des interprétations différentes sur un même texte. Nous voulons rester humbles face à ces textes. Mais la difficulté de compréhension est liée à plusieurs facteurs ; et cette difficulté peut s’estomper grâce aux découvertes archéologiques, linguistiques ; elles peuvent éclairer les ombres et permettre de mieux cerner la culture de l’époque où a été écrite la Bible.

Continuer la lecture…

2 Thessaloniciens 2v9-12 : Satan vs Dieu – le combat spirituel

Satan - le Diable vs Dieu

On entend parler d’évènements extraordinaires, surnaturels ; ils font poser la question : d’où viennent-ils ? Nous sommes dans une période d’ambiguïté : est-ce de Dieu ou de Satan; serait-ce des capacités humaines méconnues ? La société est incrédule vis-à-vis de la Bible et crédule pour tout ce dont l’origine est douteuse. On rejoue sans cesse le combat : Satan vs Dieu depuis des siècles ! Les chrétiens sont-ils à l’abri de ces risques… ? L’apôtre Paul met en garde les chrétiens.

Lecture 2 Thessaloniciens 2v9-12L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Continuer la lecture…