1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Galates 4v4 : Jésus vint, et…« Les temps ont été accomplis »

Jésus vint, et…« Les temps ont été accomplis »

Le temps… il nous file entre les mains ; nous croyons le maîtriser, le posséder, mais déjà il n’est plus là ! Nous aimerions quelques fois l’arrêter, et à d’autres moments nous en éloigner le plus rapidement possible. Notre impression le détermine ; à partir de 50 ans il va, paraît-il, deux fois plus vite… Et pourtant les secondes ne changent pas. Il nous dépasse totalement. Et nous nous arrêtons à notre approche.

Dieu est dans une autre dimension, inimaginable pour nous. Son action l’est aussi. Et pourtant la Bible nous ouvre à cette dimension du temps de Dieu, et nous la rend – un peu – compréhensible.

La venue de Jésus sur terre est l’occasion de nous pencher sur le temps de Dieu.

Continuer la lecture…

Donner implique… recevoir (le don dans les épîtres de Paul à Timothée)

En parlant de don, à quoi pensez-vous spontanément ? A celui que vous allez faire dans le tronc ? Si notre pensée ou notre message s’arrête à ce domaine, nous sommes bien malheureux. C’est vrai que cette période de Noël est bien axée sur les cadeaux, mais c’est au préjudice du message essentiel de ce rappel, à savoir : Dieu s’est donné.

Nous allons nous arrêter sur le don dans les deux épîtres que Paul a écrites à Timothée. A travers le verbe donner, nous pouvons avoir une vue d’ensemble sur la manière dont le Seigneur envisage le don. Et s’il est question de notre don, il est peu de chose par rapport aux dons que lui, le Seigneur, nous accorde. Paul va montrer à Timothée qu’on ne peut apporter aux autres que ce qu’on a reçu.  Quels sont ces dons ?

Continuer la lecture…

Jean 1v1-18 : A Noël, notre Dieu s’est fait homme

A Noel, Dieu s'est fait homme en Jésus

Notre société a l’art de profiter de tout, même de ce qui est religieux, pour le détourner de son sens véritable : c’est le cas de Noël comme du dimanche. Il est étonnant de voir qu’en France tout particulièrement on refuse certains faits qui ont trait à un évènement religieux mais que les mêmes détracteurs prennent pourtant en congés…

Pire, quand ces mêmes évènements sont déformés par les chrétiens… qui en oublient le sens profond. Noël, sans conteste, en est un triste exemple.

Continuer la lecture…