1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Qu’est-ce que le péché ? Ne pas avoir confiance en Dieu (Jean 16v9)

Le péché - Ne pas avoir confiance en Dieu

Nous allons parler d’un mot qui n’est pas du tout à la mode ; il est même éjecté de notre vocabulaire, relégué aux oubliettes. Il faut dire que nous sommes dirigés par la pensée de la tolérance qui signifie qu’il est interdit d’interdire ; à chacun sa vérité, à chacun sa perception, à chacun sa définition de ce qui est bien et de ce qui est mal. Quel mal y a-t-il à se faire du bien ? L’important, c’est moi, c’est ce que j’ai envie de vivre, et toi, fais de même ; je ne te l’interdis pas, sauf quand tu vas, par tes choix, m’empêcher de faire ce qui me plaît… Voilà le mode de fonctionnement de notre société. Ah oui, ce mot, c’est « le péché ». Mais qu’est-ce que le péché ?

Continuer la lecture…

Vaincre la peur du regard des autres – la crainte des hommes ou de Dieu ?

Crainte des hommes : pointé du doigt par les autres, un homme se couvre le visage de honte

Sommes-nous de ceux qui sont déterminés par le regard des autres ? Tous sont influencés, semble-t-il, par ce que les autres pensent d’eux. La Bible traite de ce sujet en parlant de « la crainte des hommes ». Cela se vit, quand on est ado, en voulant faire partie du groupe ; malheur si on n’a pas la marque de baskets des autres : on a peur d’être rejeté par les autres… Mais quand on est adulte, on ne veut pas déplaire ; et facilement, les opinions des gens déterminent notre comportement et notre pensée.

La Bible parle de ce comportement au travers d’hommes parmi les plus grands. (Ouf…, nous ne sommes pas les seuls…). Mais il y a une guérison possible ; en tout cas, Dieu nous appelle à réagir autrement que par crainte des autres. Quel antidote Dieu nous propose-t-il ? Crainte des hommes, crainte de Dieu : qu’est-ce qui est déterminant dans ma vie ?

Continuer la lecture…

Juges 4-5 : La victoire de Dieu, malgré tout et malgré nous … 

La victoire de Dieu éclate malgré nous, comme le soleil perçant les nuages noir

Dans ces textes de Juges 4-5, l’histoire de Débora et des tribus qui, soit sont restées chez elles, soit se sont engagées à ses côtés, va nous parler en fin de compte de la manière dont Dieu veut nous faire connaître la victoire. Alors, malgré les craintes que nous pouvons avoir pour notre avenir, pour nous personnellement ou pour notre famille, pour notre Eglise ou notre pays, j’espère que nous nous arrêterons sur cette dernière réalité, la victoire de Dieu dans nos situation malgré tout…

Continuer la lecture…

2 Rois 6v8-23 : Etre aveugle ou voir – Aveuglement spirituel

On peut être surpris quelques fois de la compréhension des gens : certains peuvent être cultivés, intelligents, avoir reçu une bonne éducation, mais par ailleurs peuvent se montrer bien limités dans leurs choix de vie ou bien pauvres quant à leur vie spirituelle (un aveuglement spirituel); certainement parce qu’ils ne croient que ce qu’ils voient…

Au contraire, certains paraissent bien simples mais pourtant ont une vie spirituelle profonde.

Comme quoi, certains voient, tout en étant aveugles spirituellement et intérieurement ; et d’autres semblent aveuglés par leur ignorance mais sont dans la lumière, celle de Dieu. Vous voyez, quoi,… c’est clair !

C’était le cas des pharisiens : voilà des hommes éclairés ; ils avaient la connaissance de la loi ; ils étaient l’intelligentsia de l’époque ; mais Jésus leur dit qu’ils sont aveugles. Par contre, un pauvre mendiant de Jérusalem, aveugle de naissance, après l’intervention de Jésus, voit physiquement et spirituellement, et il donne des leçons aux spécialistes de la loi (Jean 9) !

C’est le cas de l’armée syrienne (2 Rois 6) : ils sont les maîtres incontestés du monde habité. Mais pourtant, ils avancent sans voir… l’essentiel. Par contre, Elisée et son serviteur voient la réalité d’une autre armée.

Et nous, quelle vision avons-nous ?

Continuer la lecture…

Hébreux 11-12 : L’action de Dieu est puissante et… diverse

La puissance de Dieu ... agissante et diverse

Nous sommes dans un monde où l’être humain est de plus en plus puissant : les moyens technologiques le prouvent. En tout cas, ils vont en s’amplifiant et l’homme croit que sa puissance va aussi en augmentant. Mais cela lui fait aussi oublier l’autre réalité : celle de Dieu. En fait, plus l’homme pense qu’il est puissant, plus il se produit un détournement de confiance chez lui : « Je crois en l’homme », tel est le credo plus que jamais ; à quoi il faut rajouter : «… dans lequel on croit de moins en moins ». Le message qui parle de la puissance de Dieu doit être sans cesse rappelé. Dieu est le Tout-puissant !

L’auteur de l’épitre aux Hébreux (chapitre 11) rapporte ce témoignage de la puissance de Dieu ; si l’accent est mis sur la foi, ce n’est pas elle qui est puissante : elle est le déclencheur indispensable de la puissance de Dieu ; c’est Dieu lui-même qui agit. Nous allons nous arrêter sur ces interventions divines. Mais d’abord, voyons quelques obstacles à ces interventions.

Continuer la lecture…

1 Jean : Qui est chrétien ?

Un des mots les plus dénaturés est certainement le mot « chrétien ». Il n’est plus considéré, le plus souvent, de la même manière aujourd’hui que dans le Nouveau Testament. Il est mis à toutes les sauces.

Nous allons nous arrêter sur ce que Dieu nous enseigne à travers la première épitre de Jean : qui est chrétien ? Comment cela se manifeste-t-il ? Nous nous arrêterons sur ces deux points aujourd’hui et dimanche prochain.

Continuer la lecture…

Romains 12v21 : L’ injustice ? « Sois vainqueur du mal par le bien »

S’il est une chose qui fait mal, qui blesse et qui laisse des cicatrices quelques fois pendant des années, ce sont les injustices. Elles amènent la révolte intérieure, détériore les relations, multiplie l’agressivité. La paix disparaît quand on a été victime d’une injustice. La relation avec Dieu est perturbée par ces contrariétés.

Que c’est éprouvant pour ceux qui sont en contact avec des personnes blessées par des injustices… ! Ils sont vraiment malheureux ceux qui ont subi des injustices surtout…, et qui ne peuvent pas résoudre ces problèmes. C’est peut-être nous.

Il est bon d’essayer de décortiquer certains mécanismes qui nous habitent, de réfléchir sur nous-mêmes sans nous laisser conduire, passivement, par un comportement tristement naturel. « Ne te laisse pas dominer par le mal ; au contraire, sois vainqueur du mal par le bien » (Romains 12v21). Aborder ce sujet sous cet angle, c’est refuser de se considérer comme une victime mais c’est assumer notre responsabilité telle que Dieu le demande.

Lectures : Romains 12v21 ; Genese 39v7-20 ; Psaume 73)

Après avoir approché, à travers quelques exemples, ce que produit l’injustice, nous nous arrêterons sur les moyens que nous donne la Bible pour la surmonter.

Continuer la lecture…

Genèse 13 et 19 : Sur quoi fixons nous notre regard ?

Genèse 13 et 19 : Sur quoi fixons nous notre regard ?

Comment abordons-nous cette nouvelle année ? Notre regard, notre manière de la considérer sont déterminants (et cela, certainement même au-delà des évènements qui la marqueront) ; vers quoi, vers qui notre regard est-il tourné ? Quelqu’un remarquait : « On avance du côté où l’on fixe les regards » ; que la direction soit bonne… ou non.

Abraham, Lot et sa femme ont manifesté 3 regards différents ; 3 regards sur la vie, sur Dieu. Nous allons nous arrêter sur ce qu’ils ont été pour chacun et sur les conséquences.

Continuer la lecture…

Editorial : « Faites-le vous-même »

Le « faites-le vous-même » ou « do it yourself » en anglais (DIY), est très répandu. On peut tout faire par soi-même : réparer sa voiture, monter des meubles : tous les conseils vont avec le matériel pour monter sans encombres ; on n’a pas besoin d’aide, on s’en sortira, c’est sûr! Mais il reste à la fin en général une pièce : il faut démonter à nouveau et recommencer

Le « do it yourself » sans Dieu est aussi très répandu. Je peux me débrouiller tout seul, je n’ai pas besoin de Dieu. C’est ce que pensent beaucoup de personnes. La grande majorité ? Moi ? Certainement, oui, parce que je me sens suffisamment capable pour faire face à beaucoup de situations.

Et, en effet, quand il n’y a pas de difficulté particulière, tout se passe bien. Mais on est prêt à reprocher à Dieu de ne pas être intervenu quand on est écrasé par les difficultés…

Il est possible d’aborder cette nouvelle année en pensant que nous pourrons gérer les différentes circonstances avec nos propres forces. Mais l’humilité nous fait prendre conscience que nous devrions nous en remettre à Dieu.

« Compte sur Dieu ; il agira ! » (Psaume 37v5)

C’est une certitude pour cette année nouvelle encore. La confiance en Dieu est certainement le moyen pour le voir agir en notre faveur.

Jean-Ruben

Jacques 1v2-18 : La victoire dans les épreuves est en Jésus-Christ

La victoire dans les épreuves

Nous pouvons aborder la Bible comme un ensemble de règles qui nous indiqueraient ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. Mais certainement, Dieu nous parle autrement : il part de ce qui est vécu et il arrive à ce qu’on peut vivre. L’apôtre Paul écrit à ces chrétiens de Corinthe qui connaissent des disfonctionnements graves, des erreurs doctrinales importantes. Que fait Paul ? Il parle de ce qu’il a vécu, des épreuves qu’il a connues et de la manière dont il les a traversées. Il décrit une approche globale de la vie ; il ne se laisse pas aveugler par la ronce qui cache tout le reste.

Jacques (le frère de Jésus) parle de la même réalité : il n’est pas déconnecté de la réalité mais il connaît les épreuves des chrétiens à qui il écrit, et il leur adresse dans ce cadre-là des encouragements. Cette vision est capitale, certainement, pour nous aussi. Nous allons nous arrêter sur les différents aspects de cette approche globale que Paul et Jacques décrivent en introduction de leurs lettres.

Lecture : 2 Corinthiens 1v3-11, Jacques 1v2-18
Continuer la lecture…