1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Crainte des hommes, crainte de Dieu : qu’est-ce qui est déterminant dans ma vie ?

Crainte des hommes : pointé du doigt par les autres, un homme se couvre le visage de honte

Sommes-nous de ceux qui sont déterminés par le regard des autres ? Tous sont influencés, semble-t-il, par ce que les autres pensent d’eux. La Bible traite de ce sujet en parlant de « la crainte des hommes ». Cela se vit, quand on est ado, en voulant faire partie du groupe ; malheur si on n’a pas la marque de baskets des autres : on a peur d’être rejeté par les autres… Mais quand on est adulte, on ne veut pas déplaire ; et facilement, les opinions des gens déterminent notre comportement et notre pensée.

La Bible parle de ce comportement au travers d’hommes parmi les plus grands. (Ouf…, nous ne sommes pas les seuls…)

Mais il y a une guérison possible ; en tout cas, Dieu nous appelle à réagir autrement que par crainte des autres. Quel antidote Dieu nous propose-t-il ?

Que l’on ne se soucie pas des autres ou que l’on réagisse en étant déterminé par leur regard, on demeure centré sur soi ; le problème est grave… En grande partie parce que le regard des hommes est plus important que le regard de Dieu. Et en fait, Dieu est bien petit par rapport aux autres.

Les exemples de la Bible nous montrent que nous craignons les autres parce qu’ils peuvent nous humilier, nous rejeter ou nous faire du mal.

Continuer la lecture…

Psaume 61v3 : Conduis-moi sur le rocher inaccessible

Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre

L’image de l’escalade d’un rocher a quelque chose d’excitant !… Depuis son fauteuil,… l’aventure est moins risquée. Drôle d’aventure que la vie : pour ce qui nous reste à parcourir, vu ce qui nous reste à gravir, l’ascension peut faire peur. Les difficultés sont là, multiples, imprévues. A certains moments, nous sommes devant un mur impossible à franchir. Nous pouvons même être coincés.

Dans la vie, cet aveu peut conduire au découragement. Chez David, il conduit à l’attente en Dieu ; il fait monter une prière à celui qui l’a souvent délivré de voies infranchissables ou qui paraissaient sans issue. « Conduis-moi sur le rocher que je ne peux atteindre » (ou inaccessible, que je ne peux gravir, qui s’élève loin de moi). Reprenons à l’envers les 3 éléments de cette prière.
Continuer la lecture…