1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Luc 17v7-10 : Nous, des serviteurs inutiles … ?

Sommes nous tous des serviteurs inutiles ?

Je ne sais pas comment réagiraient l’équipe de la colo, ou les parents ou grands-parents de s’être donnés corps et âme pour leurs enfants, de s’être décarcassés pour eux, de s’être levés à cause d’un cauchemar à 2 heures du matin, à cause de problème de ventre ou de l’orage, de leur avoir fait un menu sur mesure, et de s’entendre dire un jour : « Vous êtes des animateurs, des grands-parents, des parents, des serviteurs inutiles … » Il ne faudrait pas exagérer !!

Quand Jésus parle de ce maître qui dit à son serviteur qu’il est inutile, Jésus cultiverait-il un sentiment de dépréciation, de dévalorisation ? A l’évidence, cette compréhension n’est pas en accord avec bien d’autres textes où Dieu affirme combien chacun est important aux yeux de Dieu. Alors, qu’est-ce que Jésus veut enseigner ?

Nous nous arrêterons sur la notion de serviteur pour ensuite voir les différents sens du mot inutile (et surtout de son contraire : « utile ») ; ce sera… utile dans nos relations avec les autres et avant tout dans notre relation avec le Seigneur.
Continuer la lecture…

Hébreux 11v13-16 : étrangers et voyageurs sur cette terre

Alors, comment aborder cette nouvelle étape ? Une nouvelle étape parce que nous entamons une nouvelle année avec la reprise des activités ou avec une nouvelle situation pour plusieurs. Qu’est-ce que cela implique pour nous ?

Nous entreverrons cette étape, individuellement et en tant qu’Eglise, au travers de cette expression : « Vous êtes étrangers et voyageurs sur la terre » (1 Pierre 2v11). Nous allons nous placer ce matin non pas en parlant de notre attitude envers les étrangers dont il est largement question ces derniers temps plus particulièrement (même si nous aborderons le sujet), mais en nous rappelant que nous sommes aussi « étrangers et voyageurs sur la terre ». L’étranger n’est pas seulement celui qui est en face de nous : nous en sommes. En quoi est-ce important de vivre cette réalité ? Continuer la lecture…

Nombres 11v1-10 : Les melons de l’esclavage et le désert

désert

Une enquête sur le sujet du bonheur, faite cette semaine passée au niveau mondial, révélait que les français arrivaient en vingt neuvième position ; tandis que sur le thème de la plainte, ils étaient sur le podium en deuxième position. Il y a peut-être un lien de cause à effet entre ces 2 analyses : l’attitude de plainte est-elle une conséquence des circonstances difficiles (mais bien des pays qui arrivent avant la France vivent dans des conditions matérielles plus difficiles) ou l’état d’esprit plaintif détermine-t-il la perception du bonheur ?

Le peuple hébreu est dans le désert, après avoir été libéré de l’esclavage en Egypte. Où est le bonheur, d’après nous ? La réponse ne semble pas évidente d’après les résultats de l’enquête… que Moïse a faite.

Continuer la lecture…