1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Psaume 37 : Le hasard n’existe pas; Rencontre Dieu !

Le hasard n'existe pas - Découvrez et rencontrez Dieu !

A l’origine du mot hasard, le « haz-zar » qui était un jeu de dés chez les arabes ; ainsi la définition du mot hasard en français signifie que les évènements sont déterminés par des éléments en dehors des responsabilités et sans qu’il y ait une raison apparente ou une explication. Ainsi, on découvre les synonymes du hasard : aléas de la vie, du destin, du sort, de la chance voir du « Dieu de la chance  » (la déesse Fortuna dans la mythologie grecque) ; ou encore en langage familier avoir de la veine, avoir du bol…

Les hommes ont depuis longtemps aimé le risque du hasard : on risque son argent aux jeux de hasard, même sa fortune (grande ou misérable) ; on peut même jouer sa vie (à la roulette russe…). Le loto est un jeu de la chance, chance très calculée par l’état pour empocher les millions qui alimentent ses caisses… Heureux celui qui gagnera quelques milliers d’euro ; et malheureux toute leur vie tous les autres qui les lui donneront ! Eux n’ont pas de chance…

Mais derrière cela, on peut se poser la question de la détermination de la vie : l’être humain fait-il son histoire ou la subit-il ? Le hasard existe-t-il ? Quelle place y a-t-il pour lui ? Et dans la vie du chrétien ? Nous allons partir de l’origine du monde et de l’histoire en général vers l’individu, nous aujourd’hui, c’est-à-dire du général au détail, de l’infini à l’infime grâce à l’étude d’un psaume de David.

Lectures : 1 Rois 22v29-38 ; Psaume 37v1-7. 

Continuer la lecture…

Cantique des cantiques : De quel amour sommes-nous animés ?

Cantique des cantique : Ode à l'amour vrai dans la Bible

C’est l’amour qui devrait déterminer notre vie, autant envers Dieu qu’envers ceux que nous côtoyons. Sans amour, la vie n’est que du vent ; Paul va plus loin encore quand il écrit : « Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien » (1 Co 13). Beaucoup croient en Dieu, mais souvent il n’y a pas de place pour l’amour pour lui ; et donc il est normal que notre religion rebute et même écœure.

Mais de quel amour parle-t-on ? Nous avons des compréhensions différentes, des vécus différents. Le livre du Cantique des cantiques parle de l’amour qui unit la fiancée (la Sulamite) à son berger, son bien-aimé. Elle exprime son amour à travers 3 déclarations, différentes pour chacune ; mais elles dénotent une croissance dans l’amour. Avons-nous remarqué ces nuances ?

Lecture : Cantique des cantiques 2v16, 6v3, 7v11)

Continuer la lecture…

Jacques 1v21-25 : Tout est dans l’application

Les jeunes, vous avez tous (presque) des smartphones ou rêvez d’en avoir un. Sur ces machines, on télécharge des tas d’applications, elles sont gratuites ou pas mais beaucoup ne servent pas à grand-chose ou prennent beaucoup trop de place. Mais il y a aussi des applications utiles. Certaines nous permettent de faire nos courses, de voir combien de calories nous perdons dans la journée, d’autres nous rappellent notre agenda. Mais elles ne feront pas les choses à notre place.

Dans la vie il a y a aussi des applications utiles, d’autres le sont moins et certaines sont nuisibles, dévoreuses et qui paralysent notre vie.

Nous croyons que la Bible est faite pour être mise en application. Et même plus, elle devient vraiment incroyable lorsqu’elle est crue et mise en pratique parce qu’elle est la Parole de Dieu… Nous parlons si souvent sur la Bible et nous en savons beaucoup (pour certains d’entre nous pour ne rien exagérer) mais avons-nous compris à quoi cela nous sert ? Est-ce seulement pour y plonger nos regards ou est-ce pour mettre en pratique ? Jacques, le frère de Jésus invitait ses auditeurs à mettre en pratique.

Continuer la lecture…

Matthieu 7v26 : La superficialité spirituelle

Attention au danger de la superficialité spirituelle

C’est étonnant de voir la superficialité de notre société qui ne cherche pas à aller au-delà de ce que les médias disent pour approfondir, ou au-delà de ce qui la caractérise depuis des millénaires, à savoir : « Du pain et des jeux » (ou transcrit en français moderne : « Du foie gras et le loto »). Ce qui peut être encore un peu plus étonnant, c’est que chacun d’entre nous peut tomber dans la même facilité et la même superficialité… Et cela dans tous les domaines, y compris spirituel. Alors, nous allons essayer… d’approfondir ce que Dieu veut pour aspirer à le vivre ; toujours mieux.

Lectures bibliques :
Daniel 5v27 : Pesé: tu as été pesé dans la balance et tu as été trouvé léger.
Matthieu 7v26 : Mais toute personne qui entend ces paroles que je dis et ne les met pas en pratique ressemblera à un fou qui a construit sa maison sur le sable.

Continuer la lecture…

Matthieu 5v17-20 : La Bible est-elle sans erreurs ?

La Bible est-elle sans erreurs ?

Cette semaine passée, j’ai pu affirmer à quelqu’un que si elle avait demandé pardon à Dieu sincèrement, la Bible disait que Dieu lui pardonnait ses péchés. Mais comment en être sûr si la Bible dans certains domaines n’est pas fiable ? Si elle contient des erreurs, comment être assuré que là où on ne peut pas vérifier, elle dit vrai ? S’il y a des erreurs, chacun peut définir où elles sont et faire sa propre cuisine doctrinale ; de quoi avoir une crise… de foi.

Voilà ce que nous croyons : la Parole de Dieu est la vérité et elle est fiable de A à Z, du commencement à la fin. Des théologiens évangéliques du monde entier, en 1974, dans la Déclaration de Lausanne, affirmaient : « Il n’y a point d’erreurs dans tout ce que la Bible affirme », ou encore dans la Déclaration de Chicago (en 1978) : « Aucun des enseignements de l’Ecriture ne contient la moindre erreur ». On parle alors d’inerrance biblique, ou d’infailibilité des textes de la Bible

Le message de toute la Bible nous conduit à conclure qu’elle est un livre vraiment différent des autres. Mais aujourd’hui (et cela est un courant depuis 3 siècles), cette affirmation est controversée ; et des émissions télévisées rejoignent certains courants au sein des différentes Eglises pour démolir l’affirmation que la Parole de Dieu est vraie, entièrement. Sur quels arguments nous appuyons-nous pour dire que la Bible est sans erreurs ?

Continuer la lecture…

Psaume 10 : La réponse de la Bible à la violence

La réponse de la Bible à la violence - La lumière luit dans la noirceur

La violence a éclaté près de chez nous ; sans limite. Terrifiante. La violence s’est déchaînée contre la liberté (à travers des dessinateurs), les forces de l’ordre mais aussi contre le peuple juif. Aujourd’hui encore un peu plus « Je suis Juif ».
On en oublierait presque que cette violence est le lot – souvent avec la même intensité ou pire même – dans la plupart des pays du monde. Ce même jour où les terroristes semaient la mort, Portes Ouvertes révélait la liste des 50 pays où la persécution contre les chrétiens était la plus forte.

La violence est le fait d’agir sur quelqu’un contre sa volonté, par la force ou par l’intimidation ; et cela avec le désir de soumettre par la force brutale et de faire souffrir. La violence peut être physique, morale ou spirituelle.

Comment aborder ce sujet ? Les réponses sont multiples : on peut l’aborder en essayant de la comprendre sous l’angle psychologique ; ou en baissant les bras (Einstein disait : « Le monde est difficile à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ») ; nous choisissons d’être à l’écoute de la Bible et du livre des Psaumes qui parle de la racine de la violence et apporte une réponse qui va au plus profond : le cœur humain.

Continuer la lecture…

Mieux comprendre la Bible

Mieux comprendre la Bible

Quelques fois, la Bible est bien difficile à comprendre ! Pourquoi ? Il arrive que ce soit parce qu’elle est dérangeante… Alors, on ne veut pas la comprendre. Quelqu’un disait que, ce qui le gênait dans la Bible, ce n’était pas tant ce qu’il ne comprenait pas mais bien plutôt ce qui était clair…

Sur certains points, la difficulté de compréhension est évidente ; les chrétiens ont alors des interprétations différentes sur un même texte. Nous voulons rester humbles face à ces textes. Mais la difficulté de compréhension est liée à plusieurs facteurs ; et cette difficulté peut s’estomper grâce aux découvertes archéologiques, linguistiques ; elles peuvent éclairer les ombres et permettre de mieux cerner la culture de l’époque où a été écrite la Bible.

Continuer la lecture…

Ephésiens 4 : Les 4 piliers de la foi chrétienne

La foi chretienne se construit sur l'amour, la vérité, l'unité et la sainteté

Quelqu’un remarquait que le seul élément garanti 30 ans dans la construction des maisons, c’était l’emprunt souscrit par les acheteurs… Question solidité chez les humains que nous sommes, on peut se poser quelques questions. Et pourtant, Dieu nous donne la possibilité d’être stables, solides. Comment est-ce possible ? Paul parle, dans Ephésiens 4, des piliers de la foi chrétienne. 4 piliers un peu comme les 4 pieds d’une chaise : il est possible de rester assis sur une chaise à 1 pied (faut juste être un peu acrobate…), ou même à 2 ou 3 pieds ; malgré tout, c’est moins stable qu’une chaise sur ses 4 pieds ! C’est valable sur le plan individuel, de la vie dans un couple, ou dans une Eglise locale.

Nous découvrons dans ces beaux versets bibliques sur la foi chrétienne, les 4 piliers de la foi en Dieu dans la Bible : 1) la vérité (v5, 15) ; 2) l’amour (v2, 16) ; 3) l’unité (v3, 13) et 4) la sainteté (v12, 13, 17, 24).

Continuer la lecture…

Jean 21v1-14 : Message d’encouragement – Jésus intervient dans le découragement !

Message d' encouragement dans l'épreuve

Voilà une semaine que Pâques est passé. Comme le Seigneur le leur avait dit par l’intermédiaire des femmes, les disciples sont retournés dans leur Galilée natale. Vont-ils à la pêche par envie ou par ennui ? On a l’impression, en lisant le texte, que ce n’est pas la grande forme parmi les disciples. Ennui, découragement, sorte de vide… C’est probablement aussi l’habitude du métier de pêcheur qui reprend le dessus, il faut bien vivre, et la famille est là… L’habitude… C’est alors qu’intervient ce formidable message d’encouragement pour eux; Jésus leur apparaît !

Lecture : Jean 21v1-14

Continuer la lecture…

Marc 9v38-40 : Pourquoi tant de diversités d’expression de la foi que d’Eglises ?

Le contexte de ce récit nous permet de mieux le comprendre et de mieux saisir le sens de ces quelques versets. Au début du ch. 9 se trouve le récit de la transfiguration, moment fort vécu par seulement 3 disciples. Dans le même temps, en un autre lieu, il s’est passé un événement important. Les autres disciples, qui n’ont pas assisté à la transfiguration, ont été sollicités par un homme afin qu’ils guérissent son fils possédé. Les disciples ne sont pas arrivés à chasser le démon et c’est Jésus qui devra intervenir. Peu après, Jésus annonce à ses disciples sa mort et sa résurrection. Mais les disciples « ne comprenaient pas et craignaient de l’interroger », nous dit le texte.

Continuer la lecture…