1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Psaume 19 : Dieu parle, écoute la voix du Seigneur

Dieu parle ! Ecoute la vois du Seigneur !

Un jour, j’ai vu une publicité qui s’étalait non sur un panneau de 4 m sur 3, mais sur une série de panneaux, c’est-à-dire qu’il fallait en lire au moins 7 ou 8 pour saisir le message complet. Le psaume 19 m’a fait penser à ce que j’avais vu. La « publicité » de Dieu (ou pour Lui) prend plus de place encore que 7 ou 8 panneaux ! Psaume 19v2 : « Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue céleste annonce l’œuvre de ses mains. » Lorsque Dieu communique, il n’utilise pas seulement 8 ou 10 panneaux de 3 m sur 4 ! C’est le ciel tout entier qui publie ! La plus grande surface existante est utilisée ! Alors écoute la voix du Seigneur !

Dans ses premiers versets, le psaume 19 utilise plusieurs mots, verbes et substantifs, qui ont, de près ou de loin, un rapport avec la communication : « raconter, annoncer, instruire, apparaître, connaissance, langage, paroles, voix… » Observons comment Dieu nous parle à tous.

Comment Dieu nous parle ?

Pour communiquer, Dieu utilise les plus grands moyens et différentes techniques. Et sa communication était, est toujours, perceptible, parlante, percutante, pertinente. C’est ce que Paul souligne dans son épître aux Romains 1v18-25. Mais il souligne également que, malgré la perception claire que l’on peut avoir de Dieu depuis la création, les hommes ne veulent pas le reconnaître ! Pourtant Dieu communique…

Les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces… (Romains 1v20-21)

L’homme ne reçoit pas le message, car en fait, il a fait de lui-même le centre de ses pensées. Même quand il s’emploie à sonder les mystères de l’espace sidéral, il rapporte tout à lui-même et non à celui qui a donné l’intelligence pour pénétrer un peu l’univers sorti des mains du Créateur. L’homme est trop centré sur lui-même et c’est pourquoi il ramènera toujours tout à lui et aura du mal à comprendre l’autre, son semblable, ainsi que Dieu.

Dieu communique sans cesse

C’est ce que nous pouvons lire dans la 2ème partie du psaume. Le psaume 19 a souvent été vu comme étant d’une double composition, et on aurait mis ensemble 2 psaumes… Peut-être… Mais il me parait plus évident de voir dans ce psaume une progression de la révélation de Dieu. La 2ème partie du psaume montre, en effet, un 2ème mode de communication que Dieu emploie, cette fois-ci, non plus pour nous présenter la grandeur de Dieu comme dans la 1ère partie, mais les pensées de Dieu.

Ses pensées sont exprimées par sa parole appelée ici : « loi, témoignage, ordonnance, commandement… »

De tels mots résonnent parfois négativement à nos oreilles. Dieu voudrait-il nous communiquer des exigences draconiennes ? Absolument pas ! Dieu donne sa bénédiction et ne veut que notre bien et notre joie, tels que le montrent les expressions : « restaurant l’âme, rendant sage, réjouissant le cœur, éclairant les yeux… »

Ainsi, dans les temps anciens, les hommes disposaient déjà de 2 manières de connaître Dieu, 2 révélations…

Pour saisir et comprendre ces révélations, l’homme ne peut pas rester centré sur lui-même. Tant qu’il le sera, il ne pourra pas saisir ce que Dieu veut lui communiquer. Mais lorsque le dialogue s’installe entre les hommes et Dieu, alors le verset 12 devient une réalité : « …Pour qui observe, respecte ce que Dieu dit (parole, loi…) l’avantage est grand ! »

Une invitation lancée aux croyants d’écouter et comprendre Dieu

On peut avoir l’impression que ces paroles sont destinées à des personnes qui ne connaissent pas Dieu. Elles le sont certainement. Mais à bien y regarder, dans le fond, la Bible s’adresse souvent aux croyants tout d’abord ! Dans ce psaume n’y a-t-il pas une invitation lancée aux croyants de bien ouvrir les yeux, les oreilles et le cœur pour voir, écouter et comprendre ce que Dieu veut dire ? Il n’y a pas que les non-croyants qui sont souvent tournés sur eux-mêmes ! Les chrétiens aussi appartiennent à l’humanité avec son orgueil et son égoïsme !

Ecoute la voix du Seigneur,
Prête l’oreille de ton cœur.
Qui que tu sois, ton Dieu t’appelle … (Chant chrétien)

Comme chrétiens aujourd’hui, nous avons une révélation plus grande encore que celles exprimées dans ce psaume : Jésus Christ ! Dieu a bien vu que par la nature et par sa parole, les hommes ne se tournent quand même pas vers lui. Aussi va-t-il se révéler plus personnellement encore. Si les hommes sont sourds à la nature et à sa parole, c’est qu’il leur faut peut-être quelqu’un qui leur montre et ouvre le chemin. C’est pourquoi Jésus est venu, Dieu s’est fait homme

Dieu se révèle plus personnellement encore en Jésus-Christ

Je reviens au chrétiens qui savent cela… qui déjà suivent le Seigneur, lui la révélation parfaite de Dieu. Mais sur ce chemin on peut avoir l’impression d’avancer lentement, et ce n’est pas une impression (!) on ne comprend pas tout de Dieu, on se sent alors découragé face à tant de questions ou de problèmes.

Pourtant en Jésus Christ et par la Bible, nous avons tout ce qui est nécessaire pour vivre conformément à ce que Dieu veut. Nous habitons une région du monde où, comme environ 98% des autres régions, nous possédons la Bible dans notre langue et en plusieurs versions… Apprécions-nous l’avantage, le privilège de disposer ainsi par écrit de la parole de Dieu ?

Dieu nous parle sans cesse à travers tant de moyens : la nature, la création, ciel, terre, mer, mais aussi tout ce qui peuple cette nature, l’homme également ! Et puis, il nous parle à travers sa parole écrite : la Bible. La sondons-nous assez pour connaître Dieu toujours plus ?

On parle toujours du silence de Dieu. On ne parle jamais de la surdité des hommes.

On entend parfois chez les non-chrétiens parler du silence de Dieu, comme s’il ne répondait pas, à voir toute la misère… Dieu ne répond pas. On entend également chez les chrétiens ces mêmes interrogations. Et, quand on est pieux, on parle alors du mystère de Dieu pour expliquer son silence. Car c’est vrai, il n’est pas obligé de répondre, Dieu reste Dieu, n’est-ce pas ?

Cette théorie ne me satisfait pas vraiment, car Dieu est un « communicateur » hors pair et qui se révèle à celui qui le cherche… Dans l’un de ses sketches, le comédien Michel Boujnah a dit : « On parle toujours du silence de Dieu. On ne parle jamais de la surdité des hommes. » Quelle vérité ! L’homme est tellement centré sur lui-même que tout doit venir de l’autre, des autres, de Dieu. La faute est toujours ailleurs, jamais ou rarement chez soi !

Lorsque nous interrogeons Dieu avec des questions parfois compliquées à nos yeux, est-ce Dieu qui ne répond pas ou nous qui sommes sourds, quand l’impression de ne pas recevoir de réponse nous gagne ?

Ce psaume nous rappelle que Dieu parle, il communique avec les hommes par divers moyens : la nature dans toute sa diversité et sa richesse, et par sa parole. Et pour nous, aujourd’hui, alors que nous allons partager le repas de la Sainte Cène qui nous rappelle la communication suprême de Dieu parce qu’il s’est donné par son fils… Allons-nous rester dans notre « surdité spirituelle » ou nous laisser toucher par le message de Dieu qui veut notre bien, que notre bien !

Si nous saisissons, « captons » la communication de Dieu quelle qu’en soit sa forme, alors nous pourrons répondre à Dieu et commencer un véritable dialogue avec lui. Ce culte sera ainsi un don et une action de grâce : Don de Dieu pour nous, don de nous-mêmes à Dieu ; action de grâce de Dieu envers nous et action de grâces de reconnaissance de notre part. Nous pourrons ainsi pleinement vivre le v15 du psaume 19 : « Reçois favorablement les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur en ta présence, O Eternel, mon rocher et mon rédempteur. »

Amen.

E. Rudolph (Message prêché le 2 mai 2004 à Agen)

Pour approfondir le sujet :

Faites passer le message ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *