1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

les premiers, les derniers … dans quel ordre ? Matthieu 19-20

les derniers seront les premiers

Beaucoup de phrases du langage courant sont empruntées à la Bible ; même sans que les gens le sachent. Style : vous êtes dans une file d’attente et vous devez vous absenter ; le résultat : vous vous retrouvez à la fin de la queue. Et quelqu’un alors, le sourire en coin, dira : « Les premiers seront les derniers ! ».

Cette phrase de Jésus (citée 3 fois dans Matthieu 19v30, 20v16, 20v37) est étonnante. Il est dans la mentalité orientale de cultiver le mystère. Mais au-delà du style, cette phrase contient des vérités ; capitales même, pour la vie sur terre et dans le ciel. Elle mérite quelques explications… Continuer la lecture…

Le baptême chrétien par immersion : un symbole ?

Le symbole du baptême chrétien par immersion

Notre société – très terre à terre par ailleurs – est pleine de symboles : nous en portons sur nous, à commencer par une croix ou une alliance ; notre identité est peut-être même liée à un sigle en forme de grande virgule sur des baskets ou à une marque de voiture. Sur le plan spirituel, nous avons aussi des symboles : ils révèlent une autre réalité que le symbole. Le baptême est un symbole ; mais quelle valeur a ce signe de l’eau ?

Nous allons nous arrêter surtout sur le sens que Dieu nous donne au baptême dans sa Parole – la Bible ; parce que c’est bien là que nous pouvons mieux comprendre ce que Dieu a voulu nous laisser comme vérité, à vivre. Nous nous arrêterons sur les sens du mot symbole que nous avons trouvé avoir un lien direct avec le baptême. Continuer la lecture…

Esaïe 32v18 : « Une oasis de paix » – Nevé Shalom – Wahat al-Salam

oasis de paix - Neve Shalom

« Nevé Shalom » : c’est le nom d’un village entre Jérusalem et Tel-Aviv (à 70km, au nord-ouest) ; il a été créé en 1970 et regroupe actuellement 50 familles. Sa particularité est que juifs et arabes cohabitent avec le désir de montrer qu’il est possible de vivre ensemble dans la paix. Le nom a été repris d’Esaïe 32v18 (il peut être traduit par « domaine, séjour, oasis »). Oasis : est-ce masculin ou féminin ? Les 2 (même si c’est le féminin qui est le plus souvent employé) : cela parle déjà de tolérance !

On rêve de connaître une oasis dans ces temps de chaleur, peut-être même de désert, une oasis de paix ; entre juifs et arabes, entre peuples qui connaissent la guerre, mais aussi au sein de nos familles,… et de nous-mêmes. Ah… que c’est bon de trouver et de rester dans une oasis au lieu d’errer dans le désert. Oasis, oasis…

Continuer la lecture…

Les raisons des échecs du roi Salomon dans la Bible ?

Quelles leçons tirer des échecs du roi Salomon ?

Ce matin, nous allons essayer de voir à travers l’exemple du roi Salomon, roi d’Israël dans la Bible, les raisons des revers ou échecs que nous pouvons connaître. En effet, les résultats des examens sont « tombés » récemment ; certaines chutes sont heureuses, d’autres moins… D’une manière générale, les échecs sont douloureux. Certains sont secondaires, d’autres catastrophiques ; mais ce ne sont pas toujours les plus graves qui sont les plus difficiles à digérer.

Ce qui est bien souvent très dommage, c’est que nous ne savons pas nous souvenir des leçons de nos échecs ; j’appellerai cela le syndrome d’Abraham qui est retombé dans les mêmes travers (le mensonge), malgré les conséquences de la première faute ; et il y a eu ensuite le syndrome d’Isaac qui est retombé dans les mêmes fautes que son père. Les échecs se répètent, malgré les avertissements de Dieu et malgré les expériences. Terrible échec…

Mais pouvons-nous être plus optimistes que Churchill qui disait : « Nous ne referons plus les mêmes erreurs ; nous en ferons d’autres » ? J’en doute, parce que, trop facilement, nous retombons dans les mêmes ornières.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil et les raisons des échecs d’il y a 4000 ans ou 10 ans sont les mêmes hier ou aujourd’hui. Sans tirer des conclusions systématiques, les raisons des échecs du roi Salomon peuvent être celles d’aujourd’hui, même peut-être… les nôtres.

Continuer la lecture…

L’église : les frères et soeurs de Jésus, la famille de Dieu

frères et soeurs dans l'église

Si nous disons que l’église est le peuple de Dieu, son corps, sa famille, comment réagissons-nous ? Est-ce important pour nous ? La notion de « peuple de frères et soeurs en Christ » revêt-elle une importance à nos yeux ? Comment cela se concrétise-t-il dans nos relations ?

Cette expression fraternelle est devenue banale, comme tant d’autres, et fait perdre son sens profond, si bien que la réalité est devenue, elle aussi, banale. Nos relations risquent fort de l’être aussi. J’espère que le retour sur ce que la Bible dit au sujet de la fraternité nous permettra de redécouvrir et de vivre une dimension si riche et si enrichissante pour nous.

Continuer la lecture…

Qu’est-ce que le péché ? Ne pas avoir confiance en Dieu (Jean 16v9)

Le péché - Ne pas avoir confiance en Dieu

Nous allons parler d’un mot qui n’est pas du tout à la mode ; il est même éjecté de notre vocabulaire, relégué aux oubliettes. Il faut dire que nous sommes dirigés par la pensée de la tolérance qui signifie qu’il est interdit d’interdire ; à chacun sa vérité, à chacun sa perception, à chacun sa définition de ce qui est bien et de ce qui est mal. Quel mal y a-t-il à se faire du bien ? L’important, c’est moi, c’est ce que j’ai envie de vivre, et toi, fais de même ; je ne te l’interdis pas, sauf quand tu vas, par tes choix, m’empêcher de faire ce qui me plaît… Voilà le mode de fonctionnement de notre société. Ah oui, ce mot, c’est « le péché ». Mais qu’est-ce que le péché ?

Continuer la lecture…

Jonas : Le refus de pardonner

Jonas : Le refus de pardonner

Jonas vient de voir la ville (ennemie) de Ninive se tourner vers Dieu en se repentant, et, chose inacceptable pour lui, Dieu a accepté de leur pardonner (Jonas 4v1-2). Ça commence à chauffer, à bouillir intérieurement ! La colère l’envahit; refus de pardonner – catégorique ! Et plus ça chauffe intérieurement, plus sa relation avec Dieu se refroidit. Difficile de supporter quand Dieu n’est pas de notre avis… Continuer la lecture…

Daniel 3 – Comment surmonter les épreuves ?

Comment surmonter les épreuves ?

Nous avons connu cette semaine passée un coup de chaleur difficile à supporter. La Bible parle de plusieurs hommes (Chadrac, Méchak et Abed-Nego) qui ont connu l’épreuve de la chaleur, qu’elle soit réelle ou symbolique (ou les 2 en même temps). Mais en disant : « Ils ont chaud ! », cela montre qu’ils s’en sont sortis pour surmonter les épreuves. Mais d’autres ont mal supporté cette situation de chaleur ; et les conclusions sont soit tristes soit dramatiques (à l’exemple de Jonas).

Lecture : Daniel 3 – Chadrac, Méchak et Abed-Nego

Continuer la lecture…

De Babel à la Pentecôte : Dieu intervient !

De Babel à la Pentecôte : Dieu intervient !

Cela s’est passé il y a 1980 ans : les pèlerins étaient réunis à Jérusalem pour la deuxième fête de l’année juive, la fête des récoltes. Et là, à ce moment, ils entendent tout à coup parler dans leurs langues, eux ces étrangers venus à Jérusalem. Signe de la venue de l’Esprit de Dieu (à Pentecôte). Tandis que quelques milliers d’années auparavant, à Babylone, les hommes étaient aussi réunis. Et tout à coup, ils se mettent à parler de nombreuses langues différentes (à Babel). A partir de ce moment, ils se sont trouvés étrangers les uns des autres.

Lecture : Genèse 11v1-9 et Actes des Apôtres 2v1-13.

Voilà deux histoires dont les parallèles sont évidents, mais aussi dont les effets s’opposent. Deux histoires qui ne sont pas étrangères à notre situation actuelle.

Continuer la lecture…

Vaincre la peur du regard des autres – la crainte des hommes ou de Dieu ?

Crainte des hommes : pointé du doigt par les autres, un homme se couvre le visage de honte

Sommes-nous de ceux qui sont déterminés par le regard des autres ? Tous sont influencés, semble-t-il, par ce que les autres pensent d’eux. La Bible traite de ce sujet en parlant de « la crainte des hommes ». Cela se vit, quand on est ado, en voulant faire partie du groupe ; malheur si on n’a pas la marque de baskets des autres : on a peur d’être rejeté par les autres… Mais quand on est adulte, on ne veut pas déplaire ; et facilement, les opinions des gens déterminent notre comportement et notre pensée.

La Bible parle de ce comportement au travers d’hommes parmi les plus grands. (Ouf…, nous ne sommes pas les seuls…). Mais il y a une guérison possible ; en tout cas, Dieu nous appelle à réagir autrement que par crainte des autres. Quel antidote Dieu nous propose-t-il ? Crainte des hommes, crainte de Dieu : qu’est-ce qui est déterminant dans ma vie ?

Continuer la lecture…