1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Notre histoire – L’ère Jean Philippe Waechter (1993-2003)

Vie de l’église

Le besoin de relancer l’esprit de prière a marqué les coeurs ces dernières années; un groupe d’intercession s’est ainsi formé, qui se réunit après le premier culte du mois pour échanger les sujets de prières et constater les progrès de l’oeuvre du Seigneur dans les coeurs. « La prière du juste est d’une grande efficacité. »

L’idée de gagner le quartier par l’Evangile fait aussi son chemin. Le ciné-débat a ainsi vu le jour récemment: à travers un film on ne peut plus classique ou courant, une discussion et un témoignage chrétien sont amorcés.

L’encadrement du culte sur le plan musical prend forme ces dernières années: le groupe de louange s’est constitué et se dote d’un répertoire de plus en plus consistant. Sous leur conduite, l’Eglise prend à plaisir à chanter. L’Eglise méthodiste de Neuchâtel a fourni un cadeau de choix à l’Eglise d’Agen, un piano, de quoi rehausser le chant de l’assemblée. D’autres musiciens s’ajoutent au groupe de sorte que la louange fuse le dimanche des coeurs et des instruments Soli Deo Gloria. Quant ‘à l’Eglise de Genève, elle a fait un don substantiel à l’Eglise d’Agen lui permettant d’acquérir une centaine de recueil d’Arc en Ciel. Son répertoire s’enrichit d’autant. Dans cette décennie, l’Eglise est passée des bancs rustres aux chaises hyperconfortables. Le culte se déroule dans des conditions optimales, surtout que dans le même temps la sonorisation a été revue et améliorée considérablement. « Tout mon être louera le Seigneur. »

Convention Biblique

L’Eglise perpétue depuis les années d’avant guerre ce qu’on appelle dans le Lot-et-Garonne la Convention Biblique, un temps de retraite spirituelle sur deux à trois jours avec des orateurs invités pour la circonstance pour apporter un enseignement consistant et permettre aux croyants un temps de ressourcement spirituel. Ainsi avons-nous accueilli dans la décennie:

  • 1993: Jean-Pierre Civelli
  • 1994 Avec Frédy SCHMIDT et l’évêque Heinrich BOLLETER avec un tour d’horizon de la mission de l’Eglise à l’époque contemporaine
  • 1995 « Santé, diaconie, la foi en actes » avec Daniel Osswald et Christian Klopfenstein
  • 1996: René LAMEY, Pasteur de l’Eglise Evangélique Méthodiste de Mont-de-Marsan  » Le mal et la souffrance, d’après Job  » et John FEATHERSTONE, Auteur-Compositeur-Interprète  » La louange en esprit et en vérité « 
  • 1997: Michel BOURLIER, pasteur de l’Eglise Evangélique Méthodiste Emmanuel de Strasbourg  » La liberté du chrétien  » et Frank HORTON, Ancien Doyen de l’Institut Biblique Emmaüs de St-Légier (Suisse)  » Malachie : prophétie d’une étonnante actualité »
  • 1998 « La Mission au service de Dieu et des hommes » avec avec Alain VILORIA et Gandhi MARINOVA missionnaires de l’Alliance Evangélique Missionnaire (AEM) et le pasteur Daniel NUSSBAUMER de l’Eglise Evangélique Méthodiste de Genève
  • 1999 « Les rapports entre les générations: conflit ou coopération? » avec le pasteur Richard DOULIERE et le pasteur Robert GILLET, de l’Eglise Evangélique Méthodiste de Fleurance
  • 2000 « L’église belle sous tous rapports » avec l’évangéliste Antoine GILARDI et le pasteur Pierre LACOSTE (UEEL – Orthez)
  • 2001 « La relation d’aide , un défi : Etre à demeure … Libre de l’occultisme » avec le pasteur Pete PETERSON et le pasteur Frédéric TRAVIER, (France-Evangélisation)
  • 2002 « Fragilité et accompagnement du couple » avec Gérard HOAREAU Mission VIE & FAMILLE

Temps forts

Les baptêmes sont toujours un événement de premier ordre dans la vie d’une Eglise. Une douzaine d’amis ont pris face aux frères et soeurs de l’Eglise un engagement décisif vis-à-vis du Christ par le baptême. Une étape importante dans leur vie préliminaire à d’autres.
Autre événement vécu avec solennité, le mariage: une dizaine de couples se sont ainsi unis devant Dieu en présence de la communauté.
Les obsèques sont aussi un moment d’intense émotion, quand il s’agit de prendre congé de quelqu’un qu’on aime. C’est aussi l’occasion d’annoncer l’Evangile de la résurrection aux amis et parents du défunt présents lors du service funèbre.
Les fêtes de Noël n’ont pas failli à la règle: enfants et moins jeunes ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour attester la bonne nouvelle par le chant et les animations. Jusqu’à exporter la fête dans le Gers, au Coupets, avec les enfants de l’Ecole du Dimanche en présence de voisins et d’amis.
Tous les deux ans, l’Eglise a tenu une Exposition de produits d’artisanat dans le cadre d’un partenariat avec le SEL (Service d’Entraide et de Liaison), une façon pour elle de soutenir le commerce équitable.
L’Eglise s’est rarement payée des sorties. Mais il y en a une qui grave les esprits, une visite guidée à la Fondation John BOST à la Force (près de Bergerac) pour découvrir cette oeuvre social, témoin encore de nos jours de l’attention du Christ pour les handicapés.
En 1996 eut lieu aussi le jubilé de l’Eglise: les 50 ans de son implantation dans la propriété de CATALA et les 70 ans de sa naissance dans cette ville des pruneaux. La Fête de la Reconnaissance 96 eut un cachet particulier avec en particulier la présence de plusieurs témoins de la première heure, dont l’épouse du pasteur Nyffeler.
Autre nouveauté: aux rencontres annuelles de l’Ascension, les trois Eglises méthodistes du secteur ont pris l’habitude d’ajouter un autre rendez-vous tous les deux ans: un week-end inter-église au château de Peyreguilhot autour d’un thème porteur (en l’an 2000: « 2000 ans de christianisme » et en l’an 2002: « prêts pour le retour de Jésus »- chaque Eglise se chargeant d’une partie de l’organisation et de l’animation. Tous en ont retiré le plus grand profit.

Le groupe féminin rassemblant les soeurs de l’Eglise ont pris plaisir de se réunir régulièrement pour l’édification mutuelle mais ont aussi eu à coeur de toucher les femmes de leur entourage sur le plan spirituel en organisant des goûters thématiques à intervalles réguliers soit dans des restaurants, soit dans des lieux neutres.

Travaux dans l’Eglise

La chapelle a fait en 1994 l’objet de divers travaux de réfection : la couverture du toit, l’installation du chauffage central dans la salle de culte, la pose de plaques en fer forgé sur les vitrages et la réfection de la façade de l’Eglise. Le chantier s’est poursuivie dans l’année par la rénovation intérieure de la Salle de Culte, le changement de chaire, l’aménagement du grenier en dortoir pour les jeunes et le remplacement de plusieurs fenêtres du presbytère.

Bibliothèque

L’Eglise a eu l’intuition qu’une Bibliothèque ayant pignon sur rue et offrant une grande palette de produits (livres, vidéos, cassettes audio, CD) intéresserait le public à la foi chrétienne. La Bibliothèque, tout en ayant une assise indépendante de l’Eglise, est composée de membres de l’Eglise et constitue une tête de pont de l’Eglise en matière d’évangélisation dans la ville d’Agen. Au fil des années, le nombre de nouvelles inscriptions ne cesse de croître par le simple bouche à oreille. Les responsables auront le souci de fidéliser les nouveaux venus en particulier par l’envoi régulier (2 X par an) d’un journal « Liaison », trait d’union entre la Bibliothèque et ses usagers.

RELATIONS EXTERIEURES

Pastorale départementale et agenaise

Au cours de ces Eglises protestantes d’Agen tendent à se rapprocher d’une manière significative par la mise en oeuvre de rencontres publiques communes (par exemple sur le thème de l’Etranger, des sectes ou de l’Eglise persécutée), de concerts (Chorale de la Faculté de Théologie d’Aix-en-Provence). Ce rapprochement joue aussi au niveau des pasteurs du département du Lot-et-Garonne, qui décident dans le cadre de cette pastorale de se constituer en antenne de la FEDERATION PROTESTANTE DE FRANCE (Protestantisme 47)… Si l’élan sera brisé en l’an 2000 à l’échelle départementale, la collaboration demeure vive à ce jour entre quatre Eglises agenaises (Eglise Réformée de France, Eglise Adventiste, Eglise Vie et Lumière et Eglise Evangélique Méthodiste)

Radio Espoir

Radio Espoir, fruit du rapprochement des Eglises protestantes du département en 1982, poursuit dans cette décennie sa mission: plus que jamais, il demeure ce média efficace au service de l’Evangile dans le département du Lot-et-Garonne.
L’EEM d’Agen apporte sa contribution à cette belle oeuvre à travers bénévoles et permanents. Le pasteur J. P. Waechter endossera la présidence de la radio pendant 7 ans jusqu’à l’année de son départ.
Radio Espoir sera un lieu où sera pensée et retravaillée en permanence durant ces années la communication de l’Evangile au coeur du monde moderne. C’est aussi le lieu de toutes les expérimentations techniques; Radio Espoir osera le passage au numérique dès 1997, misera sur une nouvelle technologie en 2003 pour la production et la diffusion des programmes en numérique et en bonne pionnière sera aussi présente sur le net, non seulement par son site, mais aussi par sa diffusion en direct 24h sur 24.

Jean Philippe Waechter (1993-2003)

Faites passer le message ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *