1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Notre Histoire – Albert Waechter (1973 – 93)

Témoignage du pasteur Albert Waechter de 1973 à 1993

Pour unifier l’église, le pasteur Albert Waechter et son épouse et même de toute la famille pastorale dans les fermes, dans les communes comme dans la ville avait toujours comme motivation le souci de la transmission de l’Evangile dans un esprit non discriminatoire. C’est ainsi qu’à pu naître une atmosphère de confiance réciproque au sein du Conseil de l’Eglise comme dans l’ensemble de la paroisse. Là où les réunions ont été mensuelles ou bimensuelles, les tournées en Dordogne ont, elles, été plus espacées tout en restant malgré tout régulières.

Diversité des engagements

Aux activités de base de l’Eglise, diverses autres , plus ponctuelles, ont été réalisées:

  • Un club d’enfants en semaine à Agen et à Lectoure.
  • Des rencontres à Marmande certains dimanches après-midi.
  • Pendant plusieurs années, notre chorale s’est jointe à celle de l’Eglise Réformée d’Agen en vue d’un culte de Noël à la prison d’Agen.
  • Plusieurs camps ont également été organisés:
    1976 camp d’enfants sous tentes à Catala
    1979 camp d’enfants, sous tentes à Cambes, Villeneuve-sur-Lot
    1980 + 85 Camp de jeunes venant d’Alsace
    1978 Camp d’évangélisation avec le concours des Pèlerins du Pays de Montbéliard au Lac des 3 Vallées à Lecture
    1986 Un autre camp d’évangélisation au même endroit
  • Deux week-ends de formation pour moniteurs de l’Ecole du Dimanche animés par:
    a) des agents de l’Association pour l’évangélisation des Enfants
    b) Mlle C.L. de Benoît de la Ligue pour la Lecture de la Bible.

Une Eglise qui a le souci de l’évangélisation

  • De 77 à 86, le pasteur Waechter a assuré la coordination et la gérance d’une Exposition Biblique menée dans des foyers, des fermes aussi bien que dans des salles publiques de 1981-85 à raison d’un film par mois durant les mois d’hiver.
  • Dans le cadre des activités d’Opération Mobilisation, le Sud Ouest était programmé pour l’été 84. Douze équipes y furent envoyées pour une activité de trois semaines. Nos locaux ont servi de lieu de stockage et de répartition de la littérature. Deux équipes oeuvraient sous note responsabilité à Agen et à Fleurance.
  • Plusieurs groupes de Covenant Players ont également exercé leur activité dans notre église.
  • Une action « Pâtisserie » fut lancée en automne 86 par nos jeunes en vue du financement de leur voyage à Utrecht pour participer à « Mission 87 ». Une bonne quarantaine de jeunes de l’Agenais, originaires de divers horizons y ont participé et vont en revenir engagés pour l’oeuvre de Dieu.
  • Pendant de nombreuses années ont eût lieu des rencontres à Sumène (Gard) en vue de la formation des lycéens pour le témoignage chrétien dans leur milieu. Ainsi ont été formés des Clubs Bibliques Lycéens (CBL) tant au Lycée Technique qu’à Palissy, dépendant de la présence de jeunes chrétiens dans ces établissements. A la rentrée de 78, une demande d’ouverture d’une bibliothèque de prêt fut adressée par eux au Conseil de l’Eglise devant servir comme instrument de contact en milieu scolaire. On attendait surtout une aide financière pour l’achat de quelques appropriés à l’évangélisation des jeunes qui seraient entreposés dans notre foyer.

La création de la Bibliothèque

Cette demande a suscité une réflexion plus profonde au sein du Conseil aboutissant à la création de l’Association Culturelle Biblique (ACB – Association loi 1901) en vue de l’ouverture d’une bibliothèque de prêt en lieu neutre au centre-ville. Cette association est composée de membres affiliés à notre Eglise.

Voici quelques faits ou dates qui sont en relation avec cette branche d’activité:
– le financement est obtenu par des personnes qui s’engagent à verser une somme mensuelle dont elles ont personnellement déterminé le montant. Cette contribution ne doit d’aucune manière affecter les offrandes destinées à la vie de l’Eglise. Elle peut être interrompue à tout moment, après en avoir averti le président de l’association (ACB).
– La réalisation de cette oeuvre ne s’est faite que lorsqu’une souscription financière avait garanti la possiblité d’une gestion saine de cette entreprise.
– Le avril 1979 a eu lieu l’assemblée constitutive de l’Association.
– En août de la même année, un local est loué au pris de 350,00 F au 171, Bld de la République.
– Une entente avec le gérant de la Maison de la Bible de Bordeaux a pu être obtenue par laquelle un nombre important de livres est fourni avant l’ouverture de la Bibliothèque. Le paiement est échelonné sur quelques mois.
– Le 7 janvier 1980, la porte de la Bibliothèque s’ouvre au public avec quelques 800 livres sur les rayons. Elle est ouverte les lundi, mercredi et samedi.
– Les permanences sont assurées par des bénévoles. On constate dès le début que le taux de lecture au sein de l’Eglise est sensiblement augmenté. Les thèmes accessibles ont produit cet intérêt. Du fait que l’ouverture est faite en hiver, les lecteurs ont aussi davantage de temps à y consacrer. Mais rapidement le public se joint aux utilisateurs internes. Ce public a ses racines en ville comme dans les villages. Si certaines personnes sont ancrées dans une Eglise, d’autres ne le sont pas.

En septembre 1987, un local sis au 38, Cours du 14 Juillet a pu être acheté par l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) d’Agen, qui le prépare en vue de le mettre à la disposition de l’ACB. – Les frais d’achat ont été couverts par l’ACB avec une aide partielle de l’UEEM-.

La transformation ayant été achevée, la bibliothèque y est aménagée le 14 avril 1988. Le 17 mai de la même année a eu lieu l’inauguration officielle en présence de personnalités civiles et religieuses. Sont présents: Monsieur le Maire d’Agen, son adjoint chargé des affaires culturelles, le Vicaire de l’Evêché, les pasteurs Joseph et Bourgeois de l’ERF, Boussière des ADD de Villeneuve-sur-Lot en qualité de président de Radio Espoir, le responsable de la Communauté Israélite d’Agen.

L’implication de l’Eglise dans la création et la marche de RADIO ESPOIR

L’échéance du mandat du Président de la république laisse entrevoir l’accès à la radio (bande FM). Après la rentrée des classes de 1981, de multiples rencontres ont lieu entre membres et responsables de diverses Eglises du département. Les Eglises suivantes sont représentées: les Assemblées de Dieu, l’Eglise Réformée Evangélique Indépendante, l’Eglise Evangélique Libre, l’Eglise Réformée de France, nous-même et quelques personnes d’autres milieux. Le 23 novembre 1981 a eu lieu dans notre foyer l’Assemblée Constitutive de l’Association Radio Espoir. Dans un premier temps les enregistrements d’émissions que notre équipe allait fournir furent faits, d’abord dans une chambre à Catala, puis au salon de la famille Weber à Astaffort, et cela jusqu’au jour où un studio spécialement construit au 2e garage de Catala a pu être mis en service (fin 1984). Le 31 mars 1988, une antenne d’émission (de liaison) est montée dans notre parc.

La démarche pionnière de l’Eglise d’Agen: implantation d’Eglise

à Fleurance

Le double désir, celui de sortir l’Eglise d’Agen de sa solitude par rapport à son éloignement géographique des Eglises soeurs du nord-Est, et celui d’avancer dans la propagation de l’Evangile dans le Sud-Ouest, a eu comme objectif à atteindre dans un temps indéterminé, la création de deux postes supplémentaires dans le Sud-Ouest.

Lors de l’Assemblée Générale de l’UEEM en mars 1975, ce besoin fut exprimé devant les délégués réunis. La présence d’un couple retraité à Fleurance (Gers) actif dans l’évangélisation, avec lequel nous sommes entrés en relation en 1977, fut le premier jalon vers l’ouverture d’un tel poste.

Dans un premier temps, M. et Mme André Merle nous rejoignaient le dimanche matin au culte d’Agen (par car). Ils étaient également présents à la réunion du 4e dimanche du mois, dans l’après-midi à Lectoure. Le jour est venu où nous avons, par mesure de facilité, transféré cette rencontre de Lectoure à Fleurance, où nous nous réunissions dans leur living. A partir du mois d’octobre 1981, nous étions amenés à nous y réunir deux dimanches après-midis par mois, ainsi que deux mercredi soir par mois. Cette activité fut maintenue jusqu’à l’arrivée de la famille Francis Petithory le 17 avril 1985, qui, en sa qualité d’évangéliste, fut chargé par l’UEEM du développement de ce poste.

à Mont-de-Marsan

C’est pendant ces mêmes années qu’une famille de notre Eglise d’Agen, est professionnellement installée à Mont-de-Marsan (Landes). Là, elle fait connaissance d’amis chrétiens et décident ensemble la création d’une Eglise de maison. C’est à ce stade…. que le groupe en question cherche le soutien d’une Union d’Eglises et s’adresse à l’UEEM en vue du placement d’un pasteur. La réponse positive du Comité Directeur en harmonie avec les instances suisses se concrétise par l’envoi d’une famille, qui y est installée le 10 août 1987.

Dorénavant, des rencontres pastorales ont lieu tous les deux/trois mois. Elles permettent des échanges fraternels et pastoraux, ainsi qu’une programmation des activités régionales inter-églises. Grâce à des hommes sérieux et solides, tels que MM. Merle et Brancaz à Fleurance et de la famille Loupia à Mont-de-Marsan, ainsi que l’implication de l’Eglise d’Agen, la continuité de l’oeuvre dans ces deux villes a pu être maintenue.

Nous gardons un souvenir reconnaissant envers le Seigneur qui nous a octroyé une mesure particulière de sa grâce. Notre reconnaissance est également grande et constante envers les frères des trois Eglises qui se sont investis dans le service du Seigneur pour assurer les cultes là où le besoin se faisait sentir.

L’arrivée de la famille J.R. Otge au début août 89 à Fleurance et de la famille Cl. Grunenwald le 13 septembre de la même année fut d’un grand soulagement.

Consolider les murs: travaux de restauration

En vue de la sauvegarde du patrimoine de l’Eglise, de gros efforts, tant financiers que manuels ont été entrepris. Parmi ces investissements et travaux figurent les peintures, les menues et grosses réparations, la révision et le remplacement de meubles et de matériel faisant partie de la propriété de Catala.
Quelques gros travaux méritent néanmoins être cités:
– En 1973, les trois façades de la maison ont été décrépies et refaites.
– En 1981, la salle de culte est rénovée.
– En 1983, est installé le chauffage central dans la maison et dans le foyer.
– Dans les années 83 et 84, le garage en bois est démoli et remplacé par le studio d’enregistrement radio.
– En janvier 1985, un chantier est ouvert en vue de la modification du couloir intérieur, d’une chambre et de la salle de bains. La cage d’escaliers est refaite. Les travaux durent quelques semaines et nécessitent un grand engagement financier.
– Après de multiples démarches auprès des autorités de la ville et du département, nous recevons l’autorisation d’abattre un platane à l’entrée du pal en vue d’une surélévation du trottoir. Ces travaux sont réalisés en 1991 et 1992.
L’abattage du platane et le revêtement de l’entrée sont les seuls travaux qui n’ont pas été faits par une main d’oeuvre bénévole.

A chacun sa pierre dans l’édification du corps du Christ

Le culte du 1er août 1993 fut consacré au départ de la famille pastorale tout autant qu’à l’accueil de la future famille pastorale. Nous assurions néanmoins encore les services courants jusqu’à la fin du même mois.

Albert Waechter, pasteur

Faites passer le message ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *