1874, Avenue du Général Leclerc 47000 AGEN
05 53 96 84 32 eem.agen@umc-europe.org

Bienvenue à tous !

Depuis le milieu des années 1920, l'église évangélique méthodiste d'Agen en Lot et Garonne (47) présente un vibrant témoignage de la foi chrétienne protestante en agenais, par l'organisation d'un culte dominical (dimanche à 10h00), la tenue d'études bibliques et de réunions de prière dans les quartiers et villages aux alentours, et en proposant l'instruction religieuse aux adultes, aux enfants (club d'enfants et catéchisme) et aux jeunes.

Parcours Alpha

Nous lançons pour la 5ème fois les parcours Alpha à partir du 6 Janvier 2017 de 19h-22h jusqu'au 14 Avril 2017. Les dîners auront lieu toutes les deux semaines.

Lire

Prédications chrétiennes

Retrouvez les enseignements bibliques des cultes du dimanche matin à Agen en version audio et texte pour découvrir la Bible et approfondir votre foi

Lire

L'Agenda 2017

Si vous souhaitez vous joindre à nous pour l’un de nos événements, vous trouverez ci dessous dans le calendrier la liste complète de nos réunions. Rejoignez nous, vous êtes bienvenu !

Lire

Quelle attitude Dieu demande-t-il aux chrétiens vis à vis des étrangers ?

Notre monde est en mouvement et tout bouge, évolue et change de plus en plus vite ; si bien que nous avons le sentiment d’être pris dans une tourmente où nous sommes devenus… passifs. Nous réagissons facilement dans cette situation, face à l’urgence, avec un instinct de survie. Exemple : vis-à-vis de l’afflux des étrangers dans notre pays, nous voyons ce que nous allons perdre et la peur naît des risques encourus.

Mais au fait, est-ce que cette situation est nouvelle ? Non : le peuple d’Israël, il y a plus de 3000 ans y a été confronté. Est-ce que nous avons à inventer de nouveaux comportements face aux étrangers aujourd’hui ? Non : Dieu a donné des indications précises déjà dans sa Parole pour des situations similaires.

Alors, approchons-nous de ce qu’il a donné comme enseignement à ce sujet.

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

2 Rois 6v8-23 : Etre aveugle ou voir – Aveuglement spirituel

On peut être surpris quelques fois de la compréhension des gens : certains peuvent être cultivés, intelligents, avoir reçu une bonne éducation, mais par ailleurs peuvent se montrer bien limités dans leurs choix de vie ou bien pauvres quant à leur vie spirituelle (un aveuglement spirituel); certainement parce qu’ils ne croient que ce qu’ils voient…

Au contraire, certains paraissent bien simples mais pourtant ont une vie spirituelle profonde.

Comme quoi, certains voient, tout en étant aveugles spirituellement et intérieurement ; et d’autres semblent aveuglés par leur ignorance mais sont dans la lumière, celle de Dieu. Vous voyez, quoi,… c’est clair !

C’était le cas des pharisiens : voilà des hommes éclairés ; ils avaient la connaissance de la loi ; ils étaient l’intelligentsia de l’époque ; mais Jésus leur dit qu’ils sont aveugles. Par contre, un pauvre mendiant de Jérusalem, aveugle de naissance, après l’intervention de Jésus, voit physiquement et spirituellement, et il donne des leçons aux spécialistes de la loi (Jean 9) !

C’est le cas de l’armée syrienne (2 Rois 6) : ils sont les maîtres incontestés du monde habité. Mais pourtant, ils avancent sans voir… l’essentiel. Par contre, Elisée et son serviteur voient la réalité d’une autre armée.

Et nous, quelle vision avons-nous ?

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 3 Moyenne: 2.3]

Liberté ou Sécurité – et pourquoi pas les deux ?

liberté ou sécurité ?

Pourquoi pas la liberté et la sécurité ?

D’accord (mais c’est quand même un raccourci bien rapide, peut-on penser), vivre avec Dieu nous libère : d’abord de nous-mêmes (de ce « moi » qui nous déçoit), de la peur de l’avenir (y compris celui de l’éternité), des différents esclavages que la société offre.

Le problème, c’est que ce n’est pas évident de voir ce manque de liberté chez les autres ou… chez soi. Et pourtant, c’est bien cette liberté qui est promise par Dieu.

Allons plus loin : s’engager avec Dieu nécessite-t-il de perdre sa sécurité ? Pourquoi oui ? Parce que la vie par la foi en Dieu est, normalement, le contraire d’une vie en bocal, où tout est bien cadré, où les habitudes rythment une vie bien rangée, où l’on croit en Dieu mais sans que cela perturbe une vie bien rangée, où l’on a besoin de voir pour croire, où les rites (même spirituels) apportent la sécurité, où le plus beau mouvement de la foi c’est… l’immobilité.

Mais la vie avec Dieu ne peut pas être dans ce cadre bien sécurisé ; parce que la foi est le principe essentiel de la marche avec Dieu.
Alors, oui, je peux être fatigué, lassé, même insécurisé mais avec Dieu, je veux m’attendre à être surpris, sortir de mon bocal et voir de grandes choses ! Avec la certitude qu’il est à mes côtés et que je peux vivre dans sa paix, malgré tout.
Jean-Ruben

 

« Libres de nos chaînes
Nous marchons vers toi.
Ta main souveraine
Affermit nos pas.
Armée de lumière,
Couronnée d’éclat,
Soyons sur la terre
Messagers de joie.
Proclamons sa grâce
Au creux de la nuit.
Recherchons sa face
Au coeur de sa vie.
Célébrons sa gloire,
Bannissons la peur.
Chantons sa victoire,
Jésus est vainqueur !
Alléluia ! Que ton règne vienne !
Maranatha ! Viens, Jésus, règne en moi »
Chris Christensen

Les notes de nos lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Hébreux 11-12 : L’action de Dieu est puissante et… diverse

La puissance de Dieu

Nous sommes dans un monde où l’être humain est de plus en plus puissant : les moyens technologiques le prouvent. En tout cas, ils vont en s’amplifiant et il croit que sa puissance va aussi en augmentant. Mais cela lui fait aussi oublier l’autre réalité : celle de Dieu. En fait, plus l’homme pense qu’il est puissant, plus il se produit un détournement de confiance chez lui : « Je crois en l’homme », tel est le credo plus que jamais ; à quoi il faut rajouter : «… dans lequel on croit de moins en moins ». Le message qui parle de la puissance de Dieu doit être sans cesse rappelé. L’auteur de l’épitre aux Hébreux (chap. 11) rapporte ce témoignage de la puissance de Dieu ; si l’accent est mis sur la foi, ce n’est pas elle qui est puissante : elle est le déclencheur indispensable de la puissance de Dieu ; c’est lui qui agit. Nous allons nous arrêter sur ces interventions divines. Mais d’abord, voyons quelques obstacles à ces interventions.

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 1 Moyenne: 5]

1 Jean : Être chrétien, comment cela se manifeste-t-il ?

les signes distinctifs du chrétien

Il y a et aura toujours beaucoup de confusion autour de cette question : qui est chrétien, qui est enfant de Dieu, et comment le savoir ? Qu’est ce que d’ être chrétien ? Quels sont les signes distinctifs du chrétien ? Tout simplement parce que l’être humain essaie de le comprendre à travers ses désirs la plupart du temps. Il nous semble capital de tout faire pour puiser dans la Bible les éléments que Dieu nous a donné pour nous éclairer.

Nous avons vu, d’après la première épitre de Jean surtout, que le chrétien est celui qui a placé sa foi en Dieu ; Jean affirme alors qu’il est « né de Dieu », il est « en Dieu » et Dieu est en lui et il « demeure en lui » ; il est passé « de la mort à la vie » ; ses péchés ont été pardonnés.

Alors, continue Jean, celui qui connaît cette nouvelle vie ne vit plus de la même manière qu’avant de connaître cette vie qui vient de Dieu ; Jean affirme que cela se voit ! Comment savoir qu’une personne est enfant de Dieu ?

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 3 Moyenne: 3.7]

1 Jean : Qui est chrétien ?

qui est chrétien ?

Un des mots les plus dénaturés est certainement le mot « chrétien ». Il n’est plus considéré, le plus souvent, de la même manière aujourd’hui que dans le Nouveau Testament. Il est mis à toutes les sauces.

Nous allons nous arrêter sur ce que Dieu nous enseigne à travers la première épitre de Jean : qui est chrétien ? Comment cela se manifeste-t-il ? Nous nous arrêterons sur ces deux points aujourd’hui et dimanche prochain.

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 1 Moyenne: 4]

Que dit la Bible sur le diable, sur Satan ?

diable-satan

Quand nous discutons avec des personnes, Dieu serait responsable des guerres, des famines, des accidents ; le SIDA, le chômage,  ce serait la faute de Dieu. Et si c’était Satan, le diable, ou l’être humain ? Ou les deux ?

Mais quand nous discutons avec des chrétiens, quelques fois le diable devient le responsable des épreuves, des péchés, des oppositions. « C’est la faute à Satan ! » affirme-t-on ; est-ce la réalité ? Ou est-ce trop facile comme conclusion ? Alors, essayons de creuser un peu ce qu’en dit la Bible. Que dit-elle sur le diable ?

Dans la pensée de beaucoup, le diable est le dieu du mal, l’opposé de Dieu l’Eternel. S’il est dieu, alors ses capacités sont infinies ; mais voit-il tout ? Sait-il tout ? Peut-il tout ? Est-il partout en même temps ? Et puis, quelle est la victoire de Jésus-Christ sur lui à la croix ? Jusqu’où peut aller l’action du diable sur ceux qui appartiennent à Dieu ?

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 4 Moyenne: 4]

Luc 4v16-21 : « Une année de grâce »

Une année de grâce

Que souhaiter quand on commence une nouvelle année ? A part les bons vœux qui relèvent souvent du rituel poli, il est possible de faire siennes les promesses que Jésus fait quand il commence son ministère, et de les souhaiter pour ceux qu’on aime, et ceux qu’on aime moins… Le vœu de Jésus, quand il parle d’une « année de grâce » n’est pas un vœu pieux ; ce qu’il apporte pour cette période qu’il inaugure est l’opposé d’une promesse théorique : cette « année », cette nouvelle période va être l’occasion d’une transformation radicale, grâce à son œuvre. Son œuvre va être caractérisée par la grâce, c’est-à-dire son amour immérité ; et cela pour ceux qui reconnaissent avoir besoin de son aide.

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 1 Moyenne: 5]

Galates 4v4 : Jésus vint, et…« Les temps ont été accomplis »

les temps sont accomplis

Le temps… il nous file entre les mains ; nous croyons le maîtriser, le posséder, mais déjà il n’est plus là ! Nous aimerions quelques fois l’arrêter, et à d’autres moments nous en éloigner le plus rapidement possible. Notre impression le détermine ; à partir de 50 ans il va, paraît-il, deux fois plus vite… Et pourtant les secondes ne changent pas. Il nous dépasse totalement. Et nous nous arrêtons à notre approche.

Dieu est dans une autre dimension, inimaginable pour nous. Son action l’est aussi. Et pourtant la Bible nous ouvre à cette dimension du temps de Dieu, et nous la rend – un peu – compréhensible.

La venue de Jésus sur terre est l’occasion de nous pencher sur le temps de Dieu.

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 4 Moyenne: 2.5]

Donner implique… recevoir (le don dans les épîtres de Paul à Timothée)

Dieu s'est donné

En parlant de don, à quoi pensez-vous spontanément ? A celui que vous allez faire dans le tronc ? Si notre pensée ou notre message s’arrête à ce domaine, nous sommes bien malheureux. C’est vrai que cette période de Noël est bien axée sur les cadeaux, mais c’est au préjudice du message essentiel de ce rappel, à savoir : Dieu s’est donné.

Nous allons nous arrêter sur le don dans les deux épîtres que Paul a écrites à Timothée. A travers le verbe donner, nous pouvons avoir une vue d’ensemble sur la manière dont le Seigneur envisage le don. Et s’il est question de notre don, il est peu de chose par rapport aux dons que lui, le Seigneur, nous accorde. Paul va montrer à Timothée qu’on ne peut apporter aux autres que ce qu’on a reçu.  Quels sont ces dons ?

Continuer la lecture…

Les notes de nos lecteurs
[Total: 1 Moyenne: 4]